L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Invité


Invité

IDENTITÉ: Liu Kuan-Ti

• Mystérieux, parce qu'il n'est pas du genre à déblatérer sur sa vie, son lourd passé est ce qu'il cache le mieux, seul son travail dangereux lui a valu cette réputation à la fois entachée de crainte et d'admiration.
• Franc, parce qu'il n'est pas du genre à prendre des pincettes lorsqu'il veut dire quelque chose, sa franchise est sans filtre et parfois blessante. Il ne fait pas dans les sentiments, même-s'il fait pleurer une fille, ça l'importe peu.
• Froid, parce que ses deux caractéristiques principales amènent inévitablement à cette dernière. Des paroles crues, une attitude énigmatique et des secrets sur sa vie, tel est le cocktail explosif.
• Vulgaire, parce qu'il ne mâche pas ses mots dans sa franchise.

♦ Sex, alcool & nicotine sont les fruits de son amour destructif.
♦ Un penchant assumé pour le Shiba-inu, il en possède d'ailleurs un, à l'opposé de son image, d'une tendresse infinie, le seul qui lui est fidèle.
♦ Pas d'attache, on ne lui parle pas d'amour, d'amitié, il ne fait pas dans les sentiments. Seule sa relation de longue date avec ses armes lui consume le cœur.
♦ Ses tatouages ont tous une histoire, aussi morbide soit-elle, c'est une gravure au fer rouge, indélébile, qui lui rappelle sans cesse ses erreurs, sans remords.
♦ Un écorché vif qui ne s'apitoie par sur lui-même, et laisse les rumeurs au placard. Qu'on le craigne le rend jouissif et la haine qu'on lui crache en pleine gueule, est comme un nectar délectable qui le pousse à ôter la vie.
♦ Malgré qu'il soit sous les ordres du Directeur, il est maître de lui-même. Ce job le paie bien, il a une bonne place, on le fait pas chier, il obtient des noms et il s'exécute, que demandez de plus.
SCÉNARIO PRÉ-LIENS INVENTÉ J'AI POSTÉ MON ACTIVITÉ RP

âge
32 ANS
Né(e) le
25/04/1985
À
Shenzhen, Chine.

Origines
Japonaise/Chinoise
Sexualité
Bisexuel
état matrimonial
Célibataire

les rumeurs, qu'en pensez-vous ? en êtes-vous victime, créateur ou sourd d'oreille ?

La plupart du temps, je fais la sourde oreille, on me dit qu'untel doit mourir, alors j'exécute l'ordre, parce que je ne fais pas dans la pitié, dans les sentiments. Qu'importe si c'est un père de famille au grand cœur, la fille d'un grand démocrate qui milite contre la drogue, ou le PDG qui est corrompu, aucune distinction. Tel est le contrat dont je suis affublé. Même lorsque les rumeurs me touchent, je ne les écoute pas, j'assume qui je suis, et j'emmerde ceux qui disent.
que pensez-vous de l'hôtel, des remparts
et de la reconstruction de la ville ?

Je ne vis que pour tuer, et profiter de quelques plaisirs de la vie, qu'importe les remparts qui s'érigent, si ça peut soulager la paranoïa des habitants de Xian alors soit. Quant à l'hôtel, aussi fastidieusement magnifique qu'il soit, je ne suis pas très inspiré côté architecture mais la reconstruction de la ville est un travail titanesque et savamment bien réussi.

JE SUIS UN : DIRIGEANT (Le Killer)


Le Killer, ce surnom dont on m'a affublé, certains n'en connaissent même pas le visage de son porteur mais le craignent quand même. Je suis le bras droit et le protecteur du directeur. Comment un type comme moi a-t-il réussi à arriver à cette place ? Tout simplement à cause de mon lourd passé, de toutes ses personnes que j'ai tué, des contrats, des bagarres, une vengeance, qu'importe le motif, j'ai le sang de nombreuses humains sur les mains et je n'en ressens aucun remord, aucune compassion. C'est d'ailleurs cette capacité qui m'a amené jusque-là, à être recruté pour assurer sa sécurité. Il est bien évidemment obligé de me faire pleinement confiance, mais lorsque je suis sous contrat, je m’exécute, point barre. La seule règle que je m'impose, ne pas tuer d'enfant, et sont considéré ainsi tout ceux qui moins de treize ans. Adolescent, on est conscient, on agit selon nos actes et on en subit les conséquences.
Je jouis de ma place de Bras droit et je ne m'en cache pas, un statut intéressant, juste à jouer avec la gâchette si besoin, à zieuter les alentours lorsqu'il sort de sa cachette et le tour est joué.

@camilathuglife Gum-gum pour les intimes, un quart de siècle dans les chevilles, c'est par une bande d'amis que j'ai connu ce petit bijou empli de tentation. Rien que le design, t'as envie de jouir tellement il est beauty. En ce moment, c'est le Dark qui me consume, et je voulais jouer un badass tatoué du nom de Jay Park. Ô que mon bonheur est comblé. Je le voulais soit Killer, soit dans la drogue. Bref, j'aime le vert, les chats, les dessins animés, la Corée, Kim Jaejoong, Mickey Mouse, le yaoi, et la vie ! Ma citation, "Happiness is not a destination, it's a way of life."
Code:
<b>Park Jae Beom (Park Jay, solo)</b> ♦ [url=http://lotusrouge.forumactif.com/u21]Liu Kuan-Ti[/url]
Invité


Invité


Where there's pity, there's no pleasure.

Only love can keep someone alive. But, I don't live with love.

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

♦ Printemps quatre-vingt cinq, un petit bout né en Chine, sous les yeux scintillants d'espoir d'une douce femme. A l'apparence d'une famille banalement monoparental, on aurait pu croire à cette époque, que la simplicité et l'amour convaincrait quiconque d'un bonheur paisible. C'était sans compter sur les dures lois de la rue et l'ambiance chaude qui s'était élevée dans le quartier. Pourtant les premières années furent calmes, grandissant dans l'innocence de l'enfance, dont les croyances fragilisent leur esprit, les amenant à placer leur confiance dans de parfaits inconnus un tant soit peu gentils envers leur personne. Bons nombres n'ont pas survécu ainsi, sombrant dans le désespoir de la lâcheté, fuyant leur vie difficile à supporter.
♦ Six years, le temps où l'on câline fortement son ourson la nuit pour éviter de faire des cauchemars, où les fantômes et les monstres sont des croyances ancrées dans les mœurs, et que la liste au père noël est tachée d'encre tellement sa longueur en est maladive. Les bonbons sont la douceur remplaçante de la chaleur des bras d'une maman quand sa présence nous manque cruellement même-si on ne comprend pas la différence évidente entre le départ et le détour. Quant on peut ne pas être pleinement conscient que ce doux sourire n'est plus qu'une vague image d'un avenir gâché par la haine et le pouvoir. Enfant, on veut seulement croire en ses espoirs fortuits et impossibles.
♦ Thirteen years, l'âge de la conscience et de ses conséquences. Celle qui amène inévitablement vers les travers de la vie, où l'on sombre malgré soi dans une douce litanie. Quand la candeur du sucre n'agit plus sur l'innocence et que la vengeance prend doucement sa place dans ce cœur meurtri. C'est la chaleur de la poudre qui embaume les mains tâchées de sang et la satisfaction brève d'avoir accomplie son dessein. L'apparence fragile n'est qu'un leurre pour dompter ses proies, et la gâchette est un bijou où il est bon d'y sombrer. Les premiers temps sont sous couvert de remords, mais ils laissent vite la place à un sourire défiguré de satisfaction. Puis, plus rien, le vide...
♦ Année deux-milles cinq, l'âge où les enfants deviennent libres, où le plaisir d'un interdit est la promesse d'amusement, là où la logique et l'attente prennent tout leur sens. Certains n'atteindront pas cette plénitude évasive, certains ont déjà perdu la foi en cette croyance enfantine, caché derrière un masque de froideur, seules les traces indélébiles encrées sur la peau convergent vers un passé brutalisé et insoutenable. Brisé, anéanti, tels les synonymes d'une pression trop douloureuse pour être gérable à six ans.
Une rumeur, floue mais véridique, impose la crainte et le respect, donne l'opportunité de jouir d'un droit à la base considéré comme divin. Qui aurait pu croire en cet aboutissement ? Un avion, de rares valises, et une liste entre les mains, les frontières n'ont plus lieu d'être...
♦ Japon, quelques années avant son arrivée à Xian. Un mantra comme détenteur de cette promesse, "no mercy, no pain, no love, no feelings", et des armes comme seules amies dans cette solitude destructive. Des jobs, simples et efficaces, dans les capacités dont il est doté malgré lui, rien n'aurait pu prédire qu'il deviendrait le bras droit de l'enfer, qu'il ôterait plus de vie qu'il n'y a de naissance sur la Terre. Tel un euphémisme, il vit de sex, d'alcool, et de plaisirs jouissifs, un cocktail détonant où la froideur est de rigueur pour gérer sans tomber dans la folie. Pour lui, la pitié n'existe pas et la rumeur est confirmée, sa réputation est déposée, dans l'ombre, aussi rapide qu'une brise, il nettoie sur son passage les noms qu'on lui impose, sans distinction.
♦ Heure actuelle, plongé dans la lecture d'un livre philosophique, un bras sous l'oreiller où repose sa tête, l'odeur d'un nectar obscurcissant l'esprit et de sexe se mélangent, côtoyant les absurdités de la vie, hésitant entre la nicotine tentatrice et son fidèle ami posé à deux millimètres de son épaule. Dans quelques minutes, il devra satisfaire son job à temps plein, après avoir assouvit son besoin de détente. La tête vidé de tout sens logique quant à l'histoire de la vie et de ses croyances futiles, il obéira à ses paroles, offrant son âme au démon, il imposera son corps et son talent en guise de protection. Xian, trente-deux ans, une coquille vide et un mystère s'épaississant sur cette réputation peu glorieuse mais salvatrice du passé.
Invité


Invité

Ce choix d'avatar jpp je suis morte, ce dieu quoi stache Puis omg, dirigeant, ma Xue est belle dame, on va s'arranger fufu

Bienvenue en tout cas, et puis j'ai hâte d'en savoir encore plus vu ce que t'as déjà écrit excited
Yuan Li Wei
avatar

Célébrité : Du Juan
Messages : 333
Date d'inscription : 10/01/2017
Buffle
Age : 32
Argent : 396
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Mafia: chef d'unité de renseignements (écrivain à ses heures perdues sous le nom de plume Khan).

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DIRIGEANT: LE RENARD À NEUF QUEUES



T'as même pas besoin de brandir ton flingue que tu me mets déjà K.O avec ton body man!

JPP t'as fait un tellement bon choix, et en plus un prédefs de malade! Hésite pas si t'as encore des questions à me poser, j'aime ça nabilla

Fighgting pour ta fiche mon chou et HAVE FUN nabilla



Elle laisse le rouge s'enfuir...  — Et le sel ronger.
Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 631
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE

moi en voyant ton personnage:


d'une part jay park, bah c'est jay park quoi, le king du dancefloor, des biatchs et de la belle voix  effect  (des tatouages et j'en passe  Arrow )


j'aime le killer  huhu (en fait j'aime tous les prédéfinis 00 ) et jay park est très bien choisi pour ce rôle fufu


sex2

je pense que clairement, tu vas attiser la curiosité de pas mal de femmes mouais (du genre Li Wei là, elle en peut plus  gosh ) donc tu seras sympa de m'en laisser une au moins ? tuteklm

Bienvenue sur Lotus Rouge Gum-gum  yeah  (pseudo inspiré de Cendrillon non ?  Very Happy ), tout comme toi j'aime le dark,  j'aime le vert, les chats  cat , les dessins animés, la Corée, Kim Jaejoong ( dead ), Mickey Mouse  love  donc on va bien s'entendre  adore
Si tu as des questions, n'hésites pas à contacter Li Wei et moi-même surtout  I love you Bonne continuation dans la rédaction de ta fiche  glom




Spoiler:
 
Invité


Invité

Qián Xŭe, une belle dame, Kuan-ti ne diras pas non, il est asservi aux pulsions, alors il ne pourra que s'en rapprocher huhu Un dieu, omg ouais, c'est pas pour rien que sa petite tête et son corps sont entre mes doigts fufu
Merci, il ne me reste que sa dark story et j'aurais terminé, c'est l'étape crucial, parce qu'il faut en dire mais pas trop, mystery, mystery !

Yuan Li Wei NAN mais tu veux m'achever avec un gif de mon propre avatar ? omg blood
T'inquiète pas, je te réanimerais avec mon calibre beauty !
J'avoue Park Jay est le mec que je voyais trop bien pour le rôle, de toute façon, c'était lui et personne d'autre quoi ! excited
Je viendrais de nouveau te harceler, no problem mon chou, je vais te faire kiffer et thanks, faudra que je viennes zieuter ta magnificence love

Huáng Fǔ Wang Le message est clair, et je partage ton moment "awkward" mais tellement vrai niark
Dieu Park Jay parmi nous et entre mes mains, je jouis de bonheur intense surtout que ce fofo me permet de le faire badass atomique butt
Cte gif, tu permets, je te le prend !
Nan mais il collait tellement bien au rôle, perfect man quoi ! T'auras les reste mon beau, j'suis pas si méchant que ça, on se les échangeras tkt huhu Mais je pense déjà que Li Wei je vais l'attirer dans mes filets.
Gum-gum, inspiration de One piece en faite, gum-gum bazooka et j'en passe, j'ai voulu changer mon pseudo habituel mais merciii hug
Kim Jaejoong est revenu en plus, cte salopiaud est toujours aussi hot fire , Mickey, c'est genre mon dieu de disney, on va bien s'entendre, je le sens bien, on va être comparse de beuverie déglingué niark
Merci, je n'hésiterais pas à vous harceler I love you , me reste la story et c'est dans la poche uknow
Yao Ping
avatar

Célébrité : Kim Sang-joong
Messages : 226
Date d'inscription : 10/11/2016
Tigre
Age : 55
Argent : 687
Emploi et rang : Président de Xian

更多信息
Réputation:
100/100  (100/100)

Président

Je tiens à te dire que j'ai aimé lire ta fiche que je trouve très bien écrite I love you  J'aime tes métaphores et la manière dont tu exprimes les sentiments de Kuan-Ti Very Happy  Je n'ai rien à redire sur ta fiche, elle est très bien fufu Juste avant de terminer ta validation, il faudrait que tu remplisses entièrement les champs dans ton profil. Une fois fait, je pourrais entièrement te valider  glom  

Ah! Avant ça, un petit spotlight sur notre premier event! N'hésite pas à y participer si l'envie te tente , cela peut te donner des idées de RP Wink


Bienvenue chez les DIRIGEANTS
Le membre a rempli  correctement sa fiche de présentation
Le membre a posté son activité rp
Le membre a complété son profil
Le membre est ajouté au bottin des avatars
L'étape la plus dure est passée. Maintenant, tu vas pouvoir commencer ton aventure au sein du Lotus Rouge. En premier, il est conseillé de créer sa fiche de liens pour l'évolution de ton personnage. En tant que Dirigeant, tu dois t'affilier avec une Belle Dame  et discuter sur les nouvelles lois dans la partie réservée uniquement à ton groupe. Pour loger dans l'hôtel, il faut que tu recenses ta chambre. Pour terminer, tu peux te changer les idées avec l'espace détente et si tu as des questions ou des suggestions vient nous en faire part ici.
L'équipe administrative te souhaite la bienvenue sur Lotus Rouge et de passer un agréable moment parmi nous. Bonne aventure !
Invité


Invité

Normalement, il me semble que j'ai rempli tout les champs, sauf celui de la fiche de liens - parce que je n'ai pas encore pu la faire lol - enfin j'espère que tout est rempli, je veux RP parmi vouuuuus èé
Yuan Li Wei
avatar

Célébrité : Du Juan
Messages : 333
Date d'inscription : 10/01/2017
Buffle
Age : 32
Argent : 396
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Mafia: chef d'unité de renseignements (écrivain à ses heures perdues sous le nom de plume Khan).

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DIRIGEANT: LE RENARD À NEUF QUEUES

C'est tout bon fufu



Elle laisse le rouge s'enfuir...  — Et le sel ronger.
 
Liu Kuan-Ti ∞ No mercy, no pain, no love, no feelings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Torrefaction dans une MAP (Machine à Pain)
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» gingerbreadman (bonhomme de pain d'épices)
» Conservation du pain
» Poulet en croûte de pain
Page 1 sur 1
Sauter vers: