L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Yuan Lei
avatar

Célébrité : Bang Sung Joon
Messages : 227
Date d'inscription : 20/01/2017
Singe
Age : 24
Argent : 422
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Mafia : employé du réseau du trafic de drogues

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

QILING

7ans , 7 ans que tu te soumets aux moindre désires de ton boss , tu lui obéis , tu fais ce qu'il te dis ! Que ce soit dans tes valeurs ou pas ! Tes valeurs ... elles changent ! Tu changes. Ta façon de voir les choses n'est plus la même ! Yuan Lei , 19 ans à peine, ne sais plus faire la différence entre le bien et le mal ! Tu te bats , tu te bats pour toi , tu te bats pour eux ! T'es dans un monde que tu connais trop bien maintenant, un monde malsain , un monde assombris par la drogue, les armes et la corruption ... mais ça ne te dérange pas , on pourrait même presque croire que tu aimes ça ! Car t'es chez toi ! T'as trouvé ta place et très paradoxalement parlant , tu te sens en sécurité ! Ta mission d'aujourd'hui n'est pas des plus difficiles ! Une session d'intimidation , un client soit disant fidèle plus si fidèle que ça ! Il a des dettes le mec et toi t'es la pour lui apprendre à rembourser ! Lui rappeler qu'il doit payer ce qu'il a emprunté. Ta mission est de lui faire peur , de lui faire mal sans trop l'amocher ! De toute façon ce n'est pas ton genre, toi t'es plus du genre à parler ... mais tu le sais , il faut aussi frapper ! Et c'est ce que tu vas faire ! T'avance dans une ruelle qui pue , tu sais où il habite et tu comptes bien t'inviter ! T'es pas du genre à demander la permission ! Tu entres , t'entends des bruits pas net. T'avais déjà la haine avant de venir , parce que ce mec c'est un gros con. Toutes tes idées se sont confirmées lorsque tu le vois , avec cette femme qui se débat ! A cece moment là tu ne réfléchis plus... ta haine prend le dessus
«  HEY GROS PORC »
Il a à peine le temps de se retourner que tu vois cette femme , le mascara coulé et les vêtements à moitié arrachés , tu fonces dans le tas ! Ton poings s'écrase une première fois sur son visage , tu sens les os de son nez céder sous tes phalanges ... c'est que t'en a de la force ! T'esquive un de ses coups et lui en remet un dans les côtes ! Et la bataille est lancée ... t'étais pas vraiment là pour ça, mais tant que tu y es autant y aller , essoufflé tu lui dis
« Tu sais pourquoi je suis la ? »
Il ne répond pas oralement, mais son regard en dit long ... il a peur , il aurait du réfléchir avant de faire des affaires avec la mafia et ne pas avoir su les assumer !
«  T'as des dettes mec »
tu continues de parler alors que tu prends des coups et que t'en donnes en retours ! Soudainement , le gars , il sort un couteau de sa poche , il te menace... le taux d'adrénaline dans ton corps augmente ... t'as peur , et c'est normal que tu aies peur ! Tu sors ta propre lame de la poche arrière de ton jean usé ... t'as compris l'enjeu désormais ! Ce sera ta vie ou la sienne ... et t'es bien décidé à rester vivant ! Ta sœur te tuerais si tu mourrais ! Tu ne réfléchis plus ! Instinct de survies. Un élan de rage s'éprend de toi , tu te rues sur le gars , tu le colles contre un mur , tu tiens sa main au-dessus de sa tête et sans réfléchir tu plantes ta lame dans son estomac ! Tes yeux sont plongés dans les siens ... tu le regardes , tu tiens le contact ! T'es devenus un monstre ! Tu recommences ... tu veux le butter ! T'as eu trop peur pour ta vie , tu perds toute notion d'humanité , ta survie avant tout !
Petit a petit , alors que tu t'acharnes , tu sens le corps de ta victime se laisser aller, tu t'éloignes a pas lent ... et tu te rends compte
« Ptn .... merde »
t'essuie ta lame sur ta veste noire et tu la glisses dans ta poche ... comme pour effacer les preuves. Tu avales difficilement , tu sens le goût de ton sang dans ta bouche, tu commences à trembler ... mais qu'est-ce que tu viens de faire bordel ? Quelque seconde , c'est ce qu'il t'a fallu pour te souvenirs d'elle , tu te retournes brusquement ... et tu la vois , a terre sur un matelas ton regard perdu plongé dans le siens , tes yeux brillants de ta précédente rage et reflétant ta pressente détresse ... est-ce qu'elle aussi tu vas la butter ? Elle en sait trop tu ne crois pas ? Tu te mords la lèvre déjà bien amoché , tu te diriges vers elle d'un pas décider. T'enlève ta veste et tu la lui jette presque au visage
« Habille toi ... »
ton cœur va exploser ... t'es en stresse totale !
Invité


Invité

Une lettre, c'est ce qui t'as attirée dans cette ruelle de la ville en ce début de soirée. Voilà, un an que tu essayes de faire ta place au Lotus pour effacer les souvenirs de ta vie passée. Puis, y a cette lettre qui est arrivée. Un homme qui dit connaître ton père. Oh! Tu t'es jurée de ne plus penser à celui qui ne t'a jamais porté le moindre attention depuis ta naissance mais, trois ans ce sont passés depuis ce jour où tu es partie. Sans prévenir personne, tu te rends au lieu de rendez-vous. Ton regard cherche une personne familière. Tu crois l'apercevoir dans la foule. C'est plutôt une main se posant sur ton épaule qui te fait te retourner vers l'inconnu qui n'est pas si inconnu que ça. Un ancien collègue à ton père. Il te demande si tu as déjà mangé, bien entendu, tu réponds par la négative. Une habitude que tu as prise au Lotus, toujours répondre ce qu'attend le client. Il t'invite à le suivre chez lui.

C'est la première fois que tu viens dans cette partie de la ville, et comme toutes personnes, tu regardes l'architecture, le chemin que vous empruntez. La ruelle qu'il emprunte, tu hésites un instant, elle parait sombre. Puis cette odeur, tu remontes ton châle devant le nez pour respirer l'odeur de vanille dont tu te parfumes depuis le premier salaire que la Grande Dame te verse. Il est loin l'époque où Long Xin Yu était connue comme la jeune espoir au piano de Shangaï. C'est fini ce rêve de grandeur, maintenant tu obéis à tout les ordres, prenant exemples sur tes aînées. L'homme pousse la porte d'une maison miteuse. Et toi, pauvre petite idiote, tu y entres sans réfléchir.

La porte se referme dans un bruit sec, te forçant sursauter. Il te faut quelques secondes pour comprendre ce qu'il va se passer. Quand il pose sa main sur tes lèvres et qu'il te tire contre lui. Il pue l'alcool, ses yeux sont dilatés. Il te dit de la fermer, de te laisser faire. Qu'il attend ce moment depuis le jour où il a posé les yeux sur toi y a quelques semaines. Tu le regardes surprise. Il rigole avant de continuer ses paroles, jamais il n'a connu ton père, mais quelques pièces lui ont suffit pour connaître ton histoire. Tu lui mords la main, il te relâche. Tu essayes de partir, il te rattrape. Te gifle. Te pousser dans un coin. Tu te débats. Il te tape pour que tu la fermes. Le haut de ta robe se retrouve déchirer. Il plaque une main sur ta bouche, alors que la sienne parsème ta poitrine. Tu sens le bas de ta robe remonter sur tes cuisses. Tu le sens se relever pour déboutonner son pantalon. Tes yeux se ferment alors que tu pleures, tu supplies que quelqu'un vienne à ton secours.

« HEY GROS PORC » L'homme te relâche mais tu n'oses pas bouger, même si tu le voulais tu ne serai pas bouger. Tellement, tu as peur. A la place, tu continues à pleurer, à trembler tout en suppliant. Même le bruit des coups, ne te fait pas bouger. Tu es trop loin dans ton esprit. C'est comme si ce qui se déroulait à quelques pas de toi, se passait dans une autre dimension. Même en tournant ta tête, tu ne vois rien, tellement tes larmes s'échappent de tes yeux. Juste une silhouette tenant une plus grosse avec du rouge par endroit.

C'est le bruit d'un corps tombant sur le sol qui te ramène à la réalité. Tu ne hurles pas en voyant le sang sur le sol. Ni en voyant l'inconnu essuyer une lame. Et encore moins en voyant celui qui a essayé de se vider de son sang sur le parquet. A la place, tu ramènes tes genoux vers toi, les agrippants de tes bras, tout en continuant à pleurer de tout ton soul. L'inconnu s'approche de toi, ce qui te fait te reculer dans le coin. Ne me faites pas de mal. Tu murmures ça sans tant rentre compte. Il te lance sa veste en pleine figure. Et il te faut quelques secondes pour comprendre ce qu'il vient de t'ordonner « Habille toi ... » Chose que tu fais, sans te relever.

Tu respires pour te calmer. Tu attrapes un bout de ta robe déchirée pour t'essuyer tes yeux avant de porter ton regard sur l'inconnu. Merci. Avant de porter le regard sur le corps et de lui demander Il est ne finissant pas ta phrase, détournant même la tête. C'est pas la première fois que tu vois un mort. Mais là, il est trop près. Tu hésites un instant sur la marche à suivre, respirant un bon coup. On va en faire quoi du cors? Après tout, tu n'es pas idiote, tu te doutes que tu risques d'être un témoin gênant. Peut être qu'il te laissera vivre si tu l'aides. Tu demandes ça en te levant. Sauf que tes jambes tremblent encore et te lâche.
Yuan Lei
avatar

Célébrité : Bang Sung Joon
Messages : 227
Date d'inscription : 20/01/2017
Singe
Age : 24
Argent : 422
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Mafia : employé du réseau du trafic de drogues

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

QILING

Elle te remercie , tes sourcils se froncent ... pourquoi elle te dit merci ? Tu viens de mettre fin à la vie de quelqu'un ! Tu viens de ruiner les chances de ton boss de récupérer la tune que ce mec lui devait ! T'as du sang partout sur toi ! Sur tes mains , sur ton visage ... le sang coule à tes pieds alors que tu sers les poings. Pourquoi elle te dit merci ? A quelle moment un être humain peut-il ressentir de la gratitude envers quelqu'un qui vient de tuer ?
Tu la regardes ... vision d'horreur ! T'es encore jeune , à ce moment la de ta vie tu ressens encore de l'empathie , et t'as de la peine pour elle ! Ça pourrait être ta sœur que ce mec aurait essayé de violer ! A cette pensé , tes poings se serrent un peu plus ! La jeune femme a les yeux rouges de larme , toi t'as les yeux rouges de sang. Tu restes immobiles ... un témoin c'est vraiment pas bon pour toi !
Sa voix te ramène une nouvelle fois à elle ... que faire du corps ? Elle veut t'aider peut être ? A ce moment là t'es tellement perdu que tu peux pas refuser !! « aller reprends toi mon gars ! T'as déjà vu un cadavre ! Réagis ! » ça c'est ce que ton esprit n'arrête pas de te répéter !
Tu respire un grand coup ... tu te reprends ! Et tu commences à chercher ! Quelle est , selon toi , la meilleure façon d'enterrer un corps ? Tu ne peux pas l'enterrer ! Les jardins sont beaucoup trop loin et bien trop fréquenter ... sortir de la ville avec un cadavre sera aussi mission impossible ... aller réfléchi ! Tu pourrais le brûler ? Mais l'odeur ne seras pas très agréable  et tu risques d'attirer l'attention ! Tu te mords un peu plus la lèvre.  
Elle essaie de se lever ... et tu la regardes tomber sans réagir !
«  Tu crois qu'il y a une cave dans cette immeuble ? Ou un jardin pas loin ? Sinon .... »
T'es pas prêt à donner l'idée que tu viens d'avoir ... car elle te donne envie de gerber ! Tu penses vraiment à des trucs malsains par moment !! tu te fais presque peur à toi-même !
«  On peut le découper et le balancer dans les égouts ... il se fera bouffer par les rats »
une grimace déforme ton visage pendant un court instant ... non t'es clairement pas prêt à faire ça ! Mais tu dois assumer ton acte et faire en sorte que jamais personne ne l'apprenne !!
T'essaie de te convaincre que tout iras bien pour toi si tu fais disparaître toutes les preuves !
Tu bouges enfin ... tu cherches de quoi nettoyer le sang ! Tu trouves une serpillière que tu jettes sur la flaque de sang.
Tu restes froid, mais au fond t'es terrifié ! T'es dans un putain de grosse merde la !  
Contenu sponsorisé



 
[Flashback] Blood secret FT Xin Yu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Flashback Rambo IV
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
Page 1 sur 1
Sauter vers: