L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Shang Naoshi
avatar

Célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI).
Messages : 487
Date d'inscription : 22/01/2017
Coq
Age : 36
Argent : 205
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE

I hear your song

music is a piece of art that goes in the ears straight to the heart.

Je venais tout juste de conduire un client vers sa chambre pour la énième fois de la journée quand mon attention fut interpelée ailleurs. Travaillant à l’hôtel du Lotus Rouge depuis près de neuf années consécutives, il me semblait que c’était la première fois que j’entendais quelque chose d’aussi agréable à mes oreilles. Un son, une mélodie... J’étais curieux de savoir d’où cela provenait et, surtout, qui jouait aussi bien de cet instrument que je reconnaissais comme être du piano. Néanmoins... avais-je seulement le temps de m’y attarder ? Je pensais que oui, puisque je n’avais pas eu d’autres ordres de mes supérieurs dans l’immédiat.
Porté par la plaisante mélodie, je naviguais à travers les couloirs, me courbant docilement devant les clients que je rencontrais pour les saluer. Je me laissais porter entre ces murs que je connaissais que trop bien et imaginais déjà quelques paroles que je pourrais appliquer sur ces notes. Parce que oui, c’était mon petit secret bien gardé, mais la musique était pour moi une passion que je nourrissais chaque jour un peu plus. J’aimais le chant, surtout, que je pratiquais à l’abri des regards depuis des années. Même ma mère n’était pas au courant – bien que j’imaginais qu’elle devait se douter de quelque chose.
Mon plus grand rêve était d’un jour quitter cet établissement et pouvoir voler de mes propres ailes. Je n’étais pas idiot et je savais très bien que c’était difficile de vivre d’une telle passion dans notre société actuelle, mais comment voulez-vous vivre sans rêver un minimum ? Je me voyais donc parfois en train de remplir des salles immenses et de chanter tout ce que j’avais sur le cœur pour un public enthousiaste, amusé. Les divertissements, à l’hôtel, étaient parfois très restreints, alors chacun faisait de son mieux pour prendre un peu de bon temps.
Quoiqu’il en soit, mes pas finirent enfin par me conduire dans la salle du piano. Timidement, j’avançais à peine ma tête dans l’encadrement de la porte pour ne pas surprendre le musicien qui se révélait être une musicienne. Comme elle était de dos à moi, je ne distinguais pas plus son visage qu’elle ma présence. Je fis donc quelques pas dans la salle, un sourire plaqué sur mes lèvres. Je ne voulais pas la surprendre, alors je fis un plus grand tour afin qu’elle puisse m’apercevoir.

« Bonjour, lâchai-je en lui faisant un petit signe de la main. Je t’ai entendu jouer depuis le couloir... C’est vraiment magnifique ! »

Je me balançai d’un pied sur l’autre comme un enfant de cinq ans devant une superbe découverte. Et puis, je me doutais déjà qu’il s’agissait d’une belle-dame assise devant moi. J’espérais ne pas la faire fuir.

made by LUMOS MAXIMA
 
I hear your song ♦ Long Xin Yu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» can you hear the song of thunder ? (jasper)
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
» Le top 5 des mangas les plus long que vous ayez lu !
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)
Page 1 sur 1
Sauter vers: