L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1230
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« which means; partie 2 »
TOMO & XIU WEN

J'obéïssais aux ordres que le Diamant m'avait donné. Me relevant face à elle, je lui faisais à présent face. Après ce que je venais de découvrir, plus rien ne m'étonnerait ce soir. Je restais silencieux, me contentant de lui obéir. Docilement, je lui rendais le double de sa clé. N'était-ce pas elle qui l'avait donné à mon Maître? Quand bien même, leurs histoires m'importaient peu. Je n'étais là que pour suivre les ordres, non me poser des questions. Une enveloppe remise, je la rangeais dans ma veste. Suite à cette entrevue, j'irai la remettre en main propre au Kitsune, pour cela, elle pouvait me faire confiance. Je compris alors de la raison de cette mission. S'il m'avait envoyé, moi, un assassin à la place de l'un de ses coursiers, c'était forcément parce que cette enveloppe devait contenir des informations précieuses. Le Maître c'était donc tourné vers une personne dont la loyauté n'était plus à prouver et qui pouvait prendre le risque de se faire surprendre dans l'aile Shi du Lotus Rouge, moi. Il était temps pour moi de prendre congé quand elle murmura quelque chose d'étrange, mon prénom. M'avait-elle reconnue? Je restais figé, ne réagissant pas à sa réflexion. Ce soir, Choi Yoo Jin m'avait montré son vrai visage, celui d'une jeune fille puissante mais aussi terrifiante. Elle n'était plus la petite bourgeoise influençable que j'utilisais pour accentuer l'image candide que je devais avoir. Notre relation allait changer, je me devais de la respecter et non de l'utiliser. Lentement, je m’inclinais respectueusement à 90° face à la dirigeante et sans un mot, je sortis de sa chambre.

Je regardais à droite, puis à gauche. Personne à l'horizon. Tête baissée, je me dirigeai d'un pas léger mais rapide vers les couloirs principaux. Une fois sorti de l'aile interdite, je retirai mon masque et ma casquette pour me diriger comme si de rien n'était vers la sortie de l'hôtel quand soudain, j'entendis des bruits de pas derrière moi. Je me retournais, sortant un de mes couteau de jet de ma manche tout en cachant l'arme que je tenais derrière mon dos. "Qui va là?" Demandais-je avec assurance, comme si ma place était à l'hôtel, à la frontière de ces deux couloirs. J'étais prêt à éliminer l'intrus si celui-ci représentait un réel danger.
Shang Naoshi
avatar

Célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI).
Messages : 487
Date d'inscription : 22/01/2017
Coq
Age : 36
Argent : 151
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE

which means; partie 2

le problème quand on est connu, c'est qu'on est reconnu.
J'étais fier de moi. J'étais fier de moi tout simplement parce que je venais de répandre une rumeur à peine quelques heures auparavant, au cours de ma pause déjeuner. Cela faisait un moment que je n'avais pas pu raconter quoi que ce soit qui finirait rapidement par s'ébruiter dans les couloirs de l'hôtel du Lotus Rouge... alors je m'étais fait plaisir. Oui, car j'avais enfin eu quelque chose à déclarer ! Avec les nombreuses festivités qui avaient eu lieu au cours du Nouvel An lunaire, j'avais pu discuter avec une des dirigeantes, le Diamant plus exactement, que je ne connaissais pas plus que cela. Après tout, nous, les employés, n'étions là que pour veiller à leur bien-être tout en demeurant invisible à leurs yeux. Mais elle m'avait repéré, et j'ignorais pourquoi.
Quoiqu'il en soit, le sujet qui m'avait amené à proliférer une rumeur, c'était qu'elle était, à la soirée, accompagnée d'un homme que j'avais juste rencontré. Han Xiu Wen... Et, accrochée à son bras, la jeune femme avait clairement abandonné sa vraie identité pour déclarer qu'elle habitait en ville. Je n'avais rien dit, mais je n'étais pas idiot non plus. Pour moi, cela cachait bien un secret et j'étais persuadé qu'en lâchant un "Choi Yoo Jin, le Diamant de Corée, se fait passer pour une habitante lambda pour profiter de son petit-ami lors de la soirée du Nouvel An." cela me permettrait d'en apprendre peut-être davantage sur la véritable histoire de ceci...

Alors que je retournais dans le hall d'entrée pour accueillir les prochains clients qui arriveraient, j'aperçus un homme qui sortait de la chambre de la fameuse dirigeante. Trépignant presque sur place, je ne me gênais pas pour le suivre, me rendant compte qu'il souhaitait quitter l'établissement. Si jamais il me repérait, j'expliquerais simplement que nous empruntions le même chemin afin de nous rendre au même endroit ; après tout, j'aurais bien moins de choses à cacher que lui.
Aussitôt, tous mes sens se mirent en ébullition. Était-ce Han Xiu Wen ?! Comme il marchait assez vite, je n'eus pas le temps de voir son visage. J'accélérais donc le pas et me fis ainsi repérer par la silhouette. Très vite, je me rendis compte que ma rumeur n'était peut-être pas si infondée que cela.

« Excusez-moi monsieur Han, fis-je en me courbant devant lui, je ne voulais pas vous surprendre. Je travaille ici, vous vous souvenez ? »

Je levais un regard dans sa direction, loin de me douter de ce qu'il cachait dans ses manches. Je lui adressais un sourire en me remettant droit puis repris la parole, curieux d'en apprendre davantage.

« Puis-je vous demander ce qui nous fait l'honneur de votre présence ? »

Toujours flatter les clients et les invités, toujours. Et ça, je savais parfaitement le faire depuis toutes ces années de pratique.

made by LUMOS MAXIMA
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1230
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« which means; partie 2 »
TOMO & XIU WEN

A ma grande surprise, un jeune garçon me faisait face. Il était légèrement plus petit que moi, d'un ou deux centimètres seulement. Je plissais les yeux, sa tête me rappelant vaguement quelque chose avant qu'il ne se présente à moi. C'est alors que je me souvenu du garçon. Nous nous étions rencontré pour la première fois au repas de la nouvelle année organisé par le Lotus Rouge. Il semblait connaitre Choi Yoo Jin, alors naturellement, nous nous étions joint à lui. A mes yeux, il ne semblait pas être une menace alors habillement, je rangeais le couteau que je cachais dans ma manche. A mon tour, je m'inclinais, très légèrement, face à lui pour le saluer. "Oui, je me souviens toi, pardonne moi, tu m'as surpris!" Répondais-je d'une voix plus douce tout en lui offrant un sourire chaleureux.

Je n'avais pas l'habitude d'être traité de façon aussi respectueuse. Mon comportement ayant changé du tout au tout, je continuais d'échanger des formalité avec ce garçon que je ne connais qu'à peine. "Tu peux me tutoyer tu sais, les vouvoiements me mettent mal à l'aise..." Continuais-je doucement tout en lui offrant une moue qui se voulait aussi mignonne que son visage. Mon objectif était simple, il devait gagner sa sympathie, ce garçon pourrait m'être utile par la suite, en plus du fait que je pensais qu'il m'avait probablement vu dans le couloir de l'aile Shi. Il fallait que je sois certain qu'il me couvre, que ce soit aujourd'hui, ou plus tard. Je me faisais alors chaleureux avec lui, comme un charmeur de serpent, je voulais l'endormir avec mes paroles et mon attitude pour mieux l'utiliser plus tard. "Je..." Commençais-je à balbutier. Cette fois-ci, je n'avais pas besoin de trouver une excuser pour justifier ma présence. J'entre-ouvrais ma veste en cuir pour y sortir mon autorisation de passage pour la lui tendre. "Je suis photographe, portraitiste plus exactement. Une de mes plus fidèle cliente m'a passé une commande de paysages, je lui ai donc apporté mon travail." Disais-je presque automatiquement comme si j'avais préparé à l'avance mon discours -et c'était le cas. "Bien qu'habituellement je n'accepte pas ce genre de commande, lorsqu'il s'agit d'un client régulier, on ne peut pas refuser, n'est-ce-pas?" Je me faisais même bavard, j’espérai que Tomo arrêterait de me poser des questions sur ma présence après cela pour dériver peut être sur un autre sujet de conversation. Lors du banquet de la nouvelle année, j'avais été aussi chaleureux avec lui, sans pour autant être bavard. Le Diamant ne m'avait pas laissé parlé après nous être installé à table et à présent, je comprenais pourquoi. J'avais mit sa couverture en danger et elle avait fait son possible pour que je ne la découvre pas. J'étais l’arroseur arrosé et mon erreur pour ne pas avoir enquêté sur cette fille venait de m’exploser au visage. Pourtant, je continuais de rester professionnel. Même dans cette situation délicate, après m'être fait surprendre par un employé, je continuais de jouer mon rôle de gentil garçon..
Shang Naoshi
avatar

Célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI).
Messages : 487
Date d'inscription : 22/01/2017
Coq
Age : 36
Argent : 151
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE

which means; partie 2

le problème quand on est connu, c'est qu'on est reconnu.
La politesse, la flatterie, toutes ces petites choses que j'avais fini par apprendre grâce à ma formation d'employé. Cela faisait plus de neuf ans maintenant que j'exerçais au Lotus Rouge, et je ne pouvais pas me plaindre de ma condition. J'étais plutôt bien entre ces murs, même si je faisais partie de tous les invisibles qui contribuaient chaque jour au bien-être de ses clients. Cela me plaisait et je tentais de toujours être le meilleur, de donner le meilleur de moi-même pour qu'on continue de me laisser tranquille. Hormis vagabonder de temps à autre dans les chambres, je ne faisais rien de particulièrement mauvais. Et encore ! je ne volais jamais rien (ou que très très rarement) et remettais tout à sa place si j'étais tenté de poser la main sur un objet. Aussi étais-je plutôt ravi que Han Xiu Wen se souvienne de moi ; après tout, nous ne nous étions qu'à peine vu à la soirée du nouvel an lunaire.
Je lui adressais donc un sourire, me redressant en laissant tout de même une distance raisonnable entre nous deux. Le moindre geste, la moindre action, tout était calculé et important d'y porter une grande attention. Comme je n'avais pas envie de recevoir de déplaisantes nouvelles par rapport à mon comportement, je tachais de faire de mon mieux.

« Si j'y suis autorisé, alors c'est entendu ! » souris-je à mon tour pour le lui rendre.

Ne possédant toutefois pas mes idées dans mes poches, je ne manquais pas de l'interroger pour lui demander ce qu'il faisait dans les couloirs - comme je savais qu'il était de la ville. Sans le soupçonner pourtant de quoi que ce soit (bien que cela m'aurait secrètement fait jubiler qu'il m'annonce qu'il était venu voir le Diamant de Corée), il me tendit son autorisation de passage en m'expliquant qu'il était portraitiste. J'en fus étonné, ne connaissant pas vraiment ce métier.

« Oh, oui, bien sûr, je comprends tout à fait ! Surtout quand la cliente est une jolie femme, m'exclamais-je en mettant à moitié les pieds dans le plat. Enfin, je veux dire, un magnifique modèle pour dessiner ! »

Est-ce que je venais de me vendre ? Il fallait très vite que je reprenne un peu du poil de la bête afin de diriger l'attention de mon interlocuteur vers un autre sujet. Vite, vite, je me creusais l'esprit et je fus ravi de me rendre compte que je mis moins de temps que ce que je pensais pour reprendre la parole.

« Tu fais ça depuis longtemps ? Tu dois faire des œuvres vraiment belles. J'aime bien tout ce qui se rapporte à l'art, même si je n'en ai pas vraiment l'air... »

Je n'irais pas jusqu'à lui révéler que je chantais à mes heures perdues et que mon plus grand rêve était de monter sur scène devant un public, mais je pourrais bien lui parler des belles dames que j'admirais dès que j'en avais l'occasion. Je les trouvais tout juste splendides dans leurs somptueuses parures toutes plus luxueuses les unes que les autres.
made by LUMOS MAXIMA
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1230
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« which means; partie 2 »
TOMO & XIU WEN

Les mots du jeune Jiang ne m'avait pas échappé. Une jolie femme? Parlait-il de Choi Yoo Jin? J'arquais un sourcil pour avoir l'air interrogatif. Il m'avait probablement vu sortir de sa chambre. Devrais-je le tuer pour cela? Lui qui semblait si innocent, je devrais probablement me méfier de lui. Comme dit le dicton: "L'habit ne fait pas le moine." J'en étais d'ailleurs la preuve vivante. Je souriais, l'air un peu gêné néanmoins. Tomo quant à lui, reprit rapidement la conversation, comme pour noyer le poisson. Il avait probablement compris qu'il ne devait parler de ce qu'il avait vu à personne. "Je ne suis que l’apprenti de mon père..." Disais-je doucement, l'air humble. La photographie, ce n'était qu'une couverture, quelque chose que je pratiquais uniquement pour que personne ne découvre mes réelles activités. Je préféré rester évasif quant à ma technique et mon apprentissage. Pourtant, l'idée que je sois un soit disant artiste semblait plaire au jeune homme. A nouveau, je lui offrais un grand sourire. "Si un jour tu viens en ville, passe au studio! Mon père collectionne les visages des belles personnes!" Lui proposais-je de façon innocente. "Les portaits qu'il estime les plus réussit, il les expose même en vitrine! Si tu viens de ma part, il te fera un prix!" Je continuais à lui sourire, tout en parlant des activités de mon paternel. Je voulais lui faire comprendre que la photographie n'était pas vraiment un choix pour moi mais plus celui de mes parents.

"Au fait..." Repris-je soudainement. Bien que mon interlocuteur soit si mignon, on m'avait aussi apprit à jouer de mes charmes. Je devais le faire craquer avant d'introduire la faveur que j'avais à lui formuler. Je sortis donc une de mes plus grande arme: ma moue du chaton. Je le regardais avec des yeux aussi luisant que celui d'une carpe tout en triturant mes doigts. Je détestais cela, je détestais avoir recours à ce genre de pratique mais si je voulais lui sauver la vie, c'était probablement le moyen le plus efficace pour y parvenir sans user de la violence. "Est-ce que tu peux garder ça pour toi?" Disais-je d'une voix nasillarde, le tout pour compléter mes mimiques stupides. "Que... tu sais... enfin, qui était ma cliente..." Ma voix baissais d'un ton à chaque mots. J'avais quelque chose à cacher, un bien trop lourd secret pour que cela ne s'ébruite. J'attendais sa réponse avant de reprendre plus sérieusement, mon visage laissant transparaitre une émotion plus grave. "Il est parfois plus prudent de se taire dans cette ville." Ce n'était pas vraiment une menace, plus un avertissement. Il me fallu pourtant moins d'une seconde pour lui offrir un nouveau sourire chaleureux. "Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose, tu comprends." En effet, il avait l'air d'être un garçon plutôt bien. Ce serait dommage pour lui d'avoir pour ordre de le faire taire, à tout jamais.
Shang Naoshi
avatar

Célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI).
Messages : 487
Date d'inscription : 22/01/2017
Coq
Age : 36
Argent : 151
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE

which means; partie 2

le problème quand on est connu, c'est qu'on est reconnu.
Heureusement, j'étais plus malin que je ne pouvais le paraître et j'eus tôt fait d'orienter la discussion sur un autre sujet. Et, aussi heureusement, mon interlocuteur ne revint pas sur la gaffe que j'avais pu faire. Le voir sortir de la chambre de la dirigeante m'avait tout de suite paru suspect étant donné ce qui avait pu se dérouler lors de la soirée du nouvel an lunaire. Je ne comprenais pas bien la relation qui se jouait entre ces deux personnes et celle qui me paraissait la plus probable aujourd'hui pourrait me paraître le moins demain. C'était compliqué et même si j'avais répandu une rumeur à ce sujet, je n'en étais pas sûr à cent pour cent.
Je souris aux paroles de Xiu Wen, lui présentant presque mes poches vides pour lui signaler que ce n'était pas tout à fait dans mes moyens.

« Même avec un prix, je pense que je me contenterais de les admirer, répondis-je, nos salaires nous permettent juste de nous nourrir alors faire des économies, c'est toujours un peu plus difficile. Mais merci quand même ! »

Je lui adressais un nouveau sourire en haussant doucement les épaules. Cela ne me dérangeait pas, après tout. Je faisais attention à mon argent, du moins assez pour réussir à quitter l'hôtel pour un jour ou deux et rendre visite à ma mère dans la ville. La prochaine fois, peut-être pourrais-je faire un détour pour admirer les œuvres du père de Xiu Wen... J'avais comme la sensation d'être en train de me faire un nouvel ami et cette sensation était loin de me déplaire.
L'invité en face de moi reprit tout à coup la parole d'une manière presque intime. Je dus me rapprocher d'un ou deux pas, interloqué par l'expression qui venait de se peindre sur son visage. Il avait quelque chose à me dire, pour sûr ! Mais qu'était-ce ? Ne souhaitant pas montrer mon impatience, imaginant tout un tas d'histoires dans ma tête (allait-il me parler de Choi Yoo Jin ? me dire que c'était sa petite amie ? ou bien tout le contraire ?!), je demeurais le plus neutre possible jusqu'à ce que Xiu Wen me fasse part de son secret.
Les lèvres pincées, je l'écoutais me demander si je pouvais garder ça pour moi, que la dirigeante était l'une de ses clientes. Je fus presque déçu de ne pas être mis au courant d'une éventuelle relation.

« Ne t'inquiète pas, acquiesçais-je, je serais aussi muet qu'une carpe ! »

Néanmoins, la dernière phrase qu'il prononça me laissa perplexe. J'imaginais que cela avait un rapport avec les fonctions de la dirigeante, que je ne devais pas trop me mouiller dans ce genre d'affaires. J'avais déjà des problèmes avec une autre femme de pouvoir ici, je n'étais quand même pas idiot pour foncer tête baissée dans un autre souci...

« Quel... quel genre de choses ? » ne pus-je cependant pas m'empêcher de l'interroger, la gorge serrée d'une voix plus aiguë que d'ordinaire.

Non pas que cela pourrait me concerner, mais bon...
made by LUMOS MAXIMA
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1230
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« which means; partie 2 »
TOMO & XIU WEN

S'il y avait une chose que j'avais apprise durant toutes ces années à Xian, c'était qu'il ne fallait faire confiance à personne. Les rumeurs allez de bon train en ville et je me doutais bien que le Lotus Rouge n'échappait pas à la règle. Jiang Tomo avait l'air d'un bon garçon, un garçon gentil et honnête pourtant, je demeurais méfiant à son égard. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'à l'aide de mon plus beau sourire, je l'avais menacé. J'étais proche de ce garçon, ce qui me permettait de lui parler en arborant une voix plus basse que d'habitude. Mon comportement laissait fortement sous-entendre qu'effectivement, j'avais quelque chose à cacher et il aurait été normal de la part du japonais de soupçonner quelque chose. C'était pour cette raison que j'avais été clair dans mes paroles. Je levais le bras pour poser ma main sur son épaule. Mon regard s'était refroidit, perçant le sien. Malgré ce regard glacial, mon visage affichait une mine joviale. De l'extérieur, on pouvait alors penser qu'il s'agissait d'une discussion de deux amis, rien de plus. "La curiosité est un vilain défaut." Commentais-je de ma voix guillerette avant de reprendre. "Si tu te tais, tout ira bien, la décision ne m'appartient pas et tu dois t'en douter." Je ne répondais pas vraiment à sa question. Après l'entre-vue que je venais d'avoir avec la dirigeante, je me doutais que si un quelconque bruit de couloir circulait à son sujet, ce ne serait pas ma langue qui tomberait mais celle de l'employé. "Côtoyer ces gens, c'est dangereux. Tu ne sembles pas stupide, tu devrais le savoir mais je préfère tout de même t'avertir, au cas où." Je lui sourirais pour attirer sa sympathie tout en retirant ma main de son épaule.

Je me reculais, du garçon. Maintenant qu'il était bien avertis, il ne poserait probablement plus de question. Je levais la tête pour observer le ciel, la nuit était tombée. Je soupirai longuement, dessinant dans mon esprit les choses que je devais encore faire. Ma priorité était de trouver mon Maître avant qu'il ne rentre à l'hôtel. "Il se fait tard. Je dois t'abandonner. Tomo, c'était un plaisir de te voir, en espérant pouvoir discuter plus longuement avec toi lors de notre prochaine rencontre!" Concluais-je enfin. Je lui offrais un signe de tête agrémenté d'un dernier sourire pour enfin me diriger vers les remparts.
Choi Yoo Jin
avatar

Célébrité : Kim Ji Soo (Jisoo - BlackPink)
Messages : 342
Date d'inscription : 26/01/2017
Singe
Age : 25
Argent : 912
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Héritière et Diamant de Corée

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DIRIGEANTE: LE DIAMANT DE CORÉE

10 pièces ont été attribuées à Han Xiu Wen
 
which means; partie 2 ft. Jiang Tomo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» [Guerre de l'anneau] partie du 12 décembre
» harry potter-and the deathly hallows première partie
» FIN DE PARTIE de Samuel Beckett
» un particulier vends une partie de sa collection militaria
Page 1 sur 1
Sauter vers: