L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Il y avait quelque chose d'étrange. Ces derniers temps, je me sentais observé. J'avais l'impression que chacun de mes gestes, sourires ou même mots étaient relevés. Sur moi, planait comme une ombre menaçante. Avais-je été découvert? Mon jeu d'acteur était pourtant parfait. Mes regards chaleureux, mes sourires niais, mon air parfois absent, rêveur, innocent, mes comportements effacés, tout était parfait. Je devais paraitre faible, être cette personne que l'on avait fabriqué de toute pièce pour moi. Ce rôle, c'était mon plus grand rôle. Je le jouais à la perfection. J'avais eu le temps de m'en imprégner, dix-sept ans. La rue était mon théâtre, les Xianois les spectateurs. Et pourtant, à ce moment, je sentais que dans cette foule, quelqu'un ne croyait plus à ce rôle qui avait fini par me coller à la peau.

Ce n'était qu'une impression mais si j'étais réellement suivi, je devais découvrir les raisons de cette traque et qui était cette fouine. Je me faisais plus discret, ne sortais plus que pour faire quelques courses ou déposer certains travaux. Mes visites au quartier général se faisait de plus en plus rares, en pleine journée uniquement et avec mes appareils photographiques. Je ne sortais plus la nuit, du moins, plus sans mon masque en tissus et mes fréquentations s'étaient restreintes aux habitants de mon quartier. Cette situation était bien inconfortable, me retardant dans certains de mes travaux. Je décidais donc en une fin d'après-midi de mettre un terme à ce mystère. J'attendais de fermeture de la boutique de mon père pour sortir m'enfoncer dans les rues de la ville. J'accélérais parfois le pas, lorsque je sentais cette ombre se rapprocher jusqu'à ce que je décide de l'attendre à l'embranchement de rues perpendiculaires. Adossé au mur, j'attendais que les bruits de pas qui s'étaient calqué sur les miens se rapprochent. C'est alors que je fus surpris par une chevelure ébène, une femme. Elle semblait chercher quelque chose du regard. A pas de velours, je m'approchais d'elle et de la voix la plus douce que j'avais dans mon répertoire, je lui demandais: "Tu as l'air perdue, puis-je t'aider?" J'espérais la surprendre, qu'elle prenne mon approche comme une menace avant de bercer cette inconnue dans mes mensonges.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Son service était fini, après avoir passer la matinée ainsi que le début de l'après-midi à se balader dans la zone qui lui était attribuée pour sa ronde, et elle pouvait finalement se reposer un peu. Elle ne reprenait pas avant le lendemain matin, certes assez tôt mais ça lui laissait la fin d'après-midi et le soir tranquille. En rentrant dans son maigre appartement, ses deux iris se portèrent sur le tableau en liège qui était installé sur le mur du salon. Elle avait oublié de le ranger correctement avant de partir ce matin, mais le fait de le voir directement en rentrant la plongea à nouveau dans le mystère auquel elle avait été confrontée ses derniers jours. Les punaises rouges et le bleu se bataillaient sur fond brun du liège et blanc des feuilles qu'elle rajoutait. Son sac tomba de son épaule pour rejoindre le parquet faussement abimé qui habillait le sol, tout comme sa veste d'uniforme. Elle ne tarda pas à revêtir quelque chose de plus confortable et de détacher ses cheveux pour laisser les lourdes boucles brunes retombées sur ses épaules. Ses doigts glissèrent négligemment sur le tableau en liège jusqu'à trouver ce qu'elle cherchait. Une heure qu'elle avait réussie à croiser avec plusieurs apparitions du mystère qui égayait ses journées routinières ici.

Il lui restait encore un peu de temps, et elle en profita pour réorganiser son tableau, mettant en évidence les nouveautés, surlignant ce qui semblait important, les morceaux de phrase, les quelques photos volées qu'elle avait pu récupérer. Si n'importe qui voyait ça, on aurait pu la prendre pour une folle à lier mais il n'y avait véritablement rien de sordide. Son métier lui avait apprit à faire attention à tout, les petits détails, les petits riens, et c'était avec ces petits riens qu'elle avait comprit que ce type avait quelque chose à cacher, qu'il y avait de l'incohérence dans ses faits et gestes. Et plus le temps avançait, plus elle se rendait compte qu'elle n'était pas si loin du faux. Ces derniers temps, il se faisait de plus en plus rare de le voir. Mais elle sentait qu'elle pourrait le croiser aujourd'hui, de loin. Elle rejoignit son salon en vitesse éclair et récupéra Rama qui dormait tranquillement sur le canapé. Il fallait qu'elle sorte de toute façon, pour que Rama puisse sortir ne serait-ce qu'un peu. La laisse attachée, elle rejoignit les rues, n'ayant pour GPS que sa tête et sa mémoire des rues. Bien vite, elle le repéra au loin, et elle commença à le suivre, discrètement jusqu'à ce qu'il disparaisse de son champ de vision. Sa langue claqua vivement contre son palais alors qu'elle essayait bien malgré elle de se repérer ; à force de le suivre, elle ne savait plus vraiment où elle était, et elle se retrouvait perdue -plus ou moins- au croisement d'une rue. Ses yeux cherchaient une quelconque indication d'un lieu qu'elle pouvait possiblement connaître, mais la légère panique provoquée par cette mésaventure la perturbait légèrement. Une voix se fit entendre derrière elle et elle ne pu s'empêcher de sursauter, lâchant la laisse de son border collie au passage. Le chien pencha sa tête, fixant l'inconnu que Kashi reconnut comme étant son mystère habituel. "Je.. huh..." Elle balbutiais, reprenant difficilement le cours de ses pensées alors que sa main droite passait dans ses boucles brunes laissées en désordre par le sursaut. Sa contenance revint peu à peu, tout comme ses esprits et que ses idées devenaient plus claires au fur et à mesure que le filtre de panique s'estompait. "Je cherche le parc du quartier.. Et je crois que je me suis perdue." Un demi-mensonge. Elle ne cherchait pas vraiment le parc, mais si elle avait enfin la chance de pouvoir observer de plus près le phénomène qui l'intéressait depuis un certain temps, autant en profiter.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Mon petit effet de surprise eu l'effet escompté. Celle que je soupçonnais me suivre fut un instant perturbée par ma présence. J'arborais un sourire, fier de moi. M'étais-je une nouvelle fois trompée sur les intentions d'une personne? Ça, je le découvrirai bien assez vite. J'arborai un grand sourire, déshabillant mon vis-à-vis du regard. Elle semblait originaire d'un pays lointaine, similaire à l'idée que je m'étais fait d'une héroïne d'un compte oriental racontant mille et une histoire pour rester en vie. Assez ironique n'est-ce-pas? Elle ne portait pas la badge assigné aux habitants du Lotus Rouge, j'en concluais donc qu'elle résidait en ville et qu'elle pouvait bien être la personne que je sentais dans mon ombre. Pourtant, je ne devais pas me montrer hostile envers elle, bien au contraire. Il fallait que je confirme mes pensées, que je me lave de tout soupçon. Pour cela, je lui offrais un sourire plein d'innocence, remarquant qu'elle était accompagné d'un chien. Mon Maître aussi était un amoureux de ses bêtes à quatre pattes. Par réflexe, je me baissais vers l'animal. "Oh! Salut toi!" Disais-je d'une voix mielleuse. Je lui caressais doucement la tête, paraissant heureux comme un enfant devant un chiot. Malgré mes intentions pacifistes, l'animal semblait méfiant voir apeuré ce qui me résigna à continuer de le caresser. Je restais cependant au niveau du compagnon à poil, levant la tête vers sa maîtresse. "Tu vois cette rue?" Je lui pointais celle à notre droite, la plus large des deux avec mon doigt. Doucement, je me relevais, gardant la tête baissée vers son animal, lui servant à lui aussi des sourires pour enfin levé la tête vers l'inconnue. "Si tu continues tout droit pendant environ cinq cent mètres, tu trouveras une ruelle sur ta gauche. Prend la, continue tout droit, même si tu arrives vers quelques rues, coupe les. Ainsi, tu rejoindras l'avenue principale qui te mènera au parc." Ma voix était chantante et à mesure de mes explications, je lui faisais des signes de main pour illustrer mes indications. "Tu sembles nouvelle ici, je me trompe?" Avec cette femme, j'oubliai la politesse. Si elle voulait que je m'adresse à elle avec plus de respect, elle se devra de le gagner et pour cela, je devrai mener une enquête ou plus simplement, en parler à Mademoiselle Li Wei, savoir si cette dernière avait des informations sur une femme venue d'un pays lointain.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Bien qu'elle savait qu'il s'agissait en face de lui son tout nouveau mystère à résoudre, elle ne pouvait s'empêcher d'émettre des doutes. Peut-être ne cachait-il rien? Peut-être n'était-il qu'un simple citoyen qui se baladait et qui travaillait normalement? Un citoyen avec de bonnes intentions et des sourires un peu niais? Peut-être. Mais bien qu'elle essayait un tout petit peu de se convaincre que ça pouvait être le cas, elle n'arrivait pourtant pas à y croire, il semblait y avoir un problème. Ca ne pouvait pas être cohérent, il y avait forcément quelque chose de louche pour qu'elle s'emballe autant sur quelqu'un qu'elle venait de voir véritablement pour la première fois. Et bien qu'elle était habituée, depuis son arrivée ici, à ce qu'on la dévisage pour la couleur légèrement hâlée de sa peau et son visage moins asiatique que les habitants d'ici, elle sentait que le fait qu'il la dévisage n'était probablement pas dû à cela uniquement. Son regard s'abaissa sur Rama après que sa main ait récupéré sa laisse. Son chien était d'un naturel méfiant, bien qu'elle l'ai dressé pour qu'il soit calme, moins excité que le naturel des bordel collie l'exigeait, mais il semblait tout aussi méfiant qu'elle vis à vis de lui. Mais elle se devait de faire bonne figure et elle claqua la langue contre son palais quand il commença à presque grogner contre lui, le reprenant en hindi. Elle n'avait pas besoin de cacher ses origines quand elles étaient aussi marquées sur elle. Son regard se tourna vers la rue qu'il pointait et elle écouta silencieusement ses remarques, un petit sourire sur les lèvres, ses deux mains tenant la laisse en cuir de Rama qui s'agitait un peu. Elle hochait la tête au fur et à mesure qu'il lui expliquait la marche à suivre. "D'accord, j'imagine que je devrais m'en souvenir et arriver jusque là. Merci beaucoup." Elle lui adressa un large sourire tandis qu'un nouveau grognement parvint à ses oreilles de la part de Rama. Là encore, avec la tonalité de sa voix, ses doutes s'estompaient presque, mais .. Quelque chose restait bloqué pour qu'elle puisse totalement abandonner ses soupçons, elle ne pouvait s'empêcher de rapprocher ses paroles à d'autres éléments. Mais elle devait faire bonne figure, tenir le front. "Ca se voit tant que ça?" Un ton léger, simple, presque bercé d'une dose d'humour. La familiarité ne la gênait aucunement, bien au contraire. Si ça pouvait l'aider à se rapprocher de ce mystérieux personnage, soit. Son sourire ne se défaisait pas de son visage. "Effectivement, je suis nouvelle et.. " elle souffla doucement, tirant doucement sur la laisse pour que Rama s'asseye et se calme un peu, arrêtant de grogner et de marteler sa queue contre le sol. "Je ne pensais pas avoir un si terrible sens de l'orientation. " Ce qui était faux, totalement faux. Elle avait un très bon sens de l'orientation, c'est juste qu'elle reconnaissait assez mal les rues et qu'elle devait vraiment apprendre à retenir les noms. "Tu es natif d'ici?" Elle demanda, innocemment, son accent indien ressortant légèrement.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

L'animal ne semblait pas m'aimer. Bien qu'il restait calme au pied de sa maîtresse, ma simple paraissait le perturber, comme s'il sentait une menace. L'animal trahissait presque son maître. J'étais presque certain que mon héroïne des Mille et une nuits était la personne qui me suivait. D'où venait-elle? Pourquoi me suivait-elle? Agissait-elle à son compte ou pour quelqu'un? Tant de question et pour le moment aucune réponse. Je devais me rapprocher d'elle, en savoir plus et découvrir la raison pour laquelle cette petite fouine voulait mettre son nez dans mes affaires.

A sa plaisanterie, mon sourire s'élargit. J'échappais -bien que légèrement tardivement- un rire timide. Ce n'était pas drôle, du moins, je ne trouvais pas cela amusant. A Kuroi Doku, je n'étais pas réputé pour mon sens de l'humour et à vrai dire, personne ne m'avait vu réellement rire. Ce que je servais quotidiennement aux citoyens était le résultat de plusieurs années d'entrainement. J'avais réussi à imiter chaque rire pour chaque occasion qui se présentait devant moi. A ce moment, devant une potentielle ennemie, j'essayais de faire bonne figure, lui offrant un visage souriant, chaleureux et propice à la discussion. Cela devait fonctionner puisqu'elle relança la discussion au lieu de prendre congé. "Ça se voit tant que ça?" Lui répondis-je pour rebondir sur sa plaisanterie précédente. Maintenant, je me devais d'attirer sa sympathie, qu'elle m'en dise plus sur elle pour que je découvre d'où elle venait. Après tout, c'était elle qui avait lancé le sujet, me permettant doucement d'en apprendre d'avantage sur sa personne. "Je n'ai jamais connu autre chose que cette ville, en sortir coûte beaucoup trop cher." Je lui offrais un autre sourire, légèrement teinté à ce qui pouvait s'apparenter à de la tristesse. Mon regard se noyait dans le vague, observant les allées et venue des passants. Je devais avoir l'air rêveur, pensif à ce qui pouvait potentiellement se trouver derrière les remparts. Si j'étais réellement curieux de le savoir? Non. Je m'en fichais, si le Maître jugeait que Xian était une ville où il fallait rester, alors c'est que cela devait être vrai. "D'où viens-tu?" Lui demandais-je doucement, faisant semblant de reprendre mes esprits, abandonnant le monde des songes que je n'avais pas. "Oh! Pardon! J'oubliai la politesse!" Déclarais-je, désireux d'avoir le nom de cette jeune femme. "Je me nomme Han Xiu Wen, et toi?" Pas besoin d'avoir un faux nom, Xian était une petite ville, il lui suffirait de demander à un commerçant pour découvrir la vérité. Je lui offrais un sourire, inclinant légèrement la tête en guise de politesse.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Si elle pouvait se rapprocher de lui en gardant la conversation ouverte, alors elle le ferrait. Il n'était pas désagréable, elle s'attendait à bien pire, il fallait le dire. Son expérience chez Interpol lui avait bien appris de faire attention aux apparences et à ce que les gens montraient intentionnellement, tout comme ce qu'ils cachaient. Sa méfiance naturelle ne s'en était que renforcée face à cela et elle l'était d'autant plus avec ce mystérieux jeune homme. Elle devait garder la face, mais son chien commençait à la trahir par sa propre méfiance. C'était habituel néanmoins, c'était dans son caractère mais quelqu'un qui ne connaissait pas ce chien, cette race, pouvait avoir des doutes. Elle espérait qu'il ne prenne pas cela en compte et qu'il ne commence pas à la soupçonner non plus. Elle voulait juste récupérer le maximum d'infos. Et même si il semblait presque joyeux, retournant son humour suite à sa propre remarque, elle devait se méfier. Elle souriait, doucement, gardant ses iris rivées sur lui, observant le moindre de ses gestes, le moindre mouvement de pupille. Elle l'écouta sans sourciller, son sourire s'agrandissant juste très légèrement quand les souvenirs de ses voyages lui revinrent en tête. "C'est dommage, il y a tant à voir au-delà des remparts. " Elle souffla, laissant son regard se poser sur la cime des remparts qui entouraient la ville de Xian. "Mais je comprends. L'entrée coûte cher également. " Son compte en banque et ses maigres économies en avait pâtis, de cette entrée. Mais c'était son refuge, pour un temps ou pour toujours, peu importait. Pour le moment, elle s'y sentait bien, presque en sécurité, presque loin des yeux de son ancienne agence et c'était ce qui comptait. Elle reporta néanmoins son attention sur son interlocuteur qui semblait plus ou moins perdu dans une certaine rêverie. Cela semblait presque aussi réel que ces mots, mais il demeurait une sorte de flottement au-dessus de tout cela, une mince suspicion qui demeurait même si elle croyait au fait qu'il n'avait probablement jamais dû quitter la ville. Sa question l'a poussa néanmoins légèrement sur la méfiance, alarmant quelque peu ses sens. Une question anodine pourtant, et c'est sur cette simple réflexion que sa méfiance tomba comme un château de carte. "D'où je viens? " Elle répéta doucement, plus pour elle-même que pour lui. Néanmoins, sa suivante réponse n'aboutie pour le moins pas puisqu'il se reprit, annonçant un manque de politesse qu'elle n'avait qu'à peine remarquer de part la bizarrerie de la situation. Elle hocha doucement la tête à l'entente de son nom, l'inscrivant à l'encre immatérielle dans son crâne. "Kashi. Bai Kashi. Enchantée. " Elle répondit, sur un ton plus joyeux qu'elle ne l'aurait souhaitée et avec plus d'innocence qu'elle n'en possédait véritablement ; sa tête s'inclinant légèrement, laissant ses boucles brunes se mouvoir contre ses épaules. "Pour en revenir à d'où je viens.. Ce serait difficile d'y répondre vu les nombreux pays dans lesquels j'ai habité. " Elle n'en avait pas fait tant, à dire vrai, seulement trois. Mais c'était déjà énorme pour quelqu'un qui avait toujours vécu dans la même ville, alors trois pays, plusieurs villes différentes, c'était quelque chose. Elle jeta un regard à son chien qui semblait s'être calmé et avoir baissé sa garde, tout comme elle.  

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Elle avait peut être raison. Il y avait probablement beaucoup à voir au-delà de ces remparts mais moi, je savais que le monde derrière ces montagnes de pierre parfaitement taillées n'était pas pour moi. Ma place était à Xian, aux côtés de mon Maître. Je lui devais respect, obéissance. S'il ne bougeait pas d'ici, je ne bougerai pas non plus. La curiosité n'était pas l'un de mes défauts. Moins j'en savais, mieux je me portais. Pourtant, pour attirer sa sympathie, j'avais compris qu'il fallait lui faire croire à des envies de voyage, d'aventure et de rencontre. Plus je paraitrais curieux au monde extérieur et plus facilement cette femme s'ouvrira à moi.
Elle se présenta à son tour. Je retenais son nom pour le glisser plus tard dans les papiers de Yuan Li Wei. Si cette étrangère me suivait, si par malheur elle découvrait ma vraie nature, je ne serai plus aussi utile à mon Maître, sans compter le sentiment d'insécurité que je risquais d’insuffler aux citoyens de la ville. En effet, il n'est jamais bon de découvrir que son voisin est un assassin pour le compte de la mafia.

Je lui offrais un nouveau sourire, celui-ci se devait de faire transparaitre de l'envie. Mon regard changea subitement, se vidant de toute émotion. Dans ce regard vide, la lumière du soleil couchant faisait briller mes iris pour au fur et à mesure lui montrer un semblant d'admiration. "Peux-tu m'en parler?" Lui demandais-je enfin. Ma voix se faisait enjouée, elle devait ressentir cette envie d'exotisme, de découvrir ces terres qui m'étaient inconnues. "En échange, je te guiderai jusqu'au parc!" Lui proposais-je enfin pour que mes questions lui paraisse totalement inintéressées. Sans attendre sa réponse, j'emboitais le pas joyeusement, sautillant pour me tourner vers elle. Je marchais habillement à reculons pour lui faire face. Mon but était de lui montrer que ces rues étaient mon terrain de jeu, là où j'avais grandi et que je pouvais traverser cette ville les yeux bandés. "Dans combien de pays as-tu habité? Dans des villes aussi grandes que Xian?" Mes questions se devaient d'être innocentes, qu'elle m'imagine en pauvre campagnard. Qu'elle baisse sa garde, si garde elle avait. "Tu es venue à Xian pour quoi? Pour la beauté des jardins? Tu y fais quoi ici?" Toujours des questions qui semblaient innocentes. "Et ton chien?" Le moulin à parole que j'étais devenue s'arrêta soudainement. Je ne lui avais pas laissé le temps de me répondre, je devais être un garçon enjoué, un garçon bien trop curieux, qu'elle veuille me faire découvrir son monde pour enfin délier sa langue. "Ton chien, il s'appelle comment?" Repris-je en me tournant cette fois-ci dos à elle. Je continuais de la guider dans la rue, les mains derrière mon dos, se joignant ensemble. "J'adore les chiens! Un de mes client me demande toujours de photographier les siens, c'est ce que je préfère dans mon travail!" Je tournais doucement la tête vers Kashi, m'assurant qu'elle m'avait bien suivi.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Elle avait beau laissé entendre que les choses étaient belles au-delà des remparts, ce n'était pas foncièrement juste. Les choses étaient belles en apparence, mais rien qu'en grattant un peu sur la surface que l'on découvrait que la beauté avait finalement une finalité plus sombre. Elle ne regrettait aucunement ses voyages, ses mésaventures dans des pays qu'elle n'aurait probablement pas visité d'elle-même, mais son réalisme était toujours présent. Trop terre-à-terre qu'on lui disait, insatisfaite de ce qu'elle voyait ; on le luit avait dit plusieurs fois. Mais bien qu'elle avait particulièrement apprécié ses voyages, ces désirs d'aventure et d'évasions s'étaient bien vites évaporés comme la neige sous les rayons du soleil. Aujourd'hui, elle se cantonnait à ce qu'elle avait : son boulot, sa routine, et cet homme mystérieux qui scindait ses journées pour les rendre plus intéressantes qu'elles ne l'étaient. Il semblait admiratif, presque, par ses mots, mais elle ne pouvait s'empêcher, dans un coin de sa tête de penser qu'il y avait une part de fausseté. Mais elle recula ses pensées au fond de son crâne, sa naïveté prenant le pas sur la logique et la raison de son aventure dans ses rues tortueuses. Le gage émit par le jeune homme auquel elle pouvait enfin mettre un nom la fit sourire doucement tandis qu'elle serrait la laisse de son chien, la tirant légèrement pour qu'il se lève. "Si ça t'intéresse, oui. " Elle avait beau se plaindre de son aventure avec Interpol, parler des pays qu'elle avait visité et vécu demeurait un sujet qu'elle affectionnait et sur lequel elle aimait à discuter, tout suspicion désormais disparue dans les tréfonds embrumés de son esprit. Elle l'observa se mettre en face d'elle, marchant à reculons tandis que son chien trottait gentiment à ses côtés. "En tout ? Quatre. " Chennai, Potsdam, Bruxelles, et pendant un temps de deux mois lors d'une mission avec Interpol, Tokyo. "Elles étaient presque toutes plus grandes encore que Xian. " Son sourire s'agrandit de nouveau, son mur de méfiance s'étant véritablement écroulé mais ses maigres réserves demeuraient solides, son chien demeurant son dernier bastion. Les questions s'enchaînaient, et bien que sa méfiance revenait tout doucement au fur et à mesure que les questions s'enchaînaient, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'il était juste curieux. "J'avais de la famille ici, c'était l'occasion de prendre du recul. " Elle oublia de répondre à la seconde question volontairement et éluda rapidement sur la première, ne voulant pas par méfiance et par réserve trop s'attarder sur ce sujet. Elle ne voulait si dire qu'elle venait ici à cause d'un soucis avec son ancien travail ni même annoncer quel était son travail actuel. Un inconnu, si elle pouvait le considérer comme tel malgré ses recherches, ne possédait pas le droit actuellement d'en savoir plus à ce sujet. Elle le suivait à son rythme, ne perdant pas de vue son dos lorsqu'il se retourna. "Il s'appelle Rama. " Elle ne s'étendit pas sur le sujet, il n'était pas nécessaire de mentionner que ce nom provenait de la septième incarnation du dieu hindouiste Vishnu. Elle pencha doucement la tête sur le côté quand il mentionna éventuellement un travail, et son esprit d'enquête revint aussi vite qu'il était parti. "Tu es photographe? " Elle demanda, curieuse. Après tout, si avec quelques bribes de phrases et d'informations elle pouvait lui soutirer des informations sur lui-même, alors elle était comblée pour la journée. C'était son but premier après tout, quand elle avait décidé de sortir chez elle après son service.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Je n'avais pas eu toutes les informations que je convoitais. L'étrangère avait gardé pour elle la raison de sa venue et le métier qu'elle occupait. C'était louche, très louche même. C'était pourtant en gardant le silence qu'elle m'en apprendrait le plus sur elle. Si elle n'y avait répondu, c'était délibérément, sinon, pourquoi se donner la peine de répondre à mes autres questions. Je devais donc creuser, quitte à ne pas avoir de détail que je jugeais intéressant pour le moment. Je me ferai patient, l'écouterai me parler de ce monde que j'ignorai. Mon sourire s'élargit à l'évocation d'une famille. Les gens avaient tous une faiblesse, cette soit disant famille. Toutes les personnes que j'avais rencontré durant ma courte vie semblaient attacher de l'importance à ces individus partageant un code génétique presque similaire. Par mimétisme, je donnais donc l'impression d'y tenir également. Pourtant, je ne voyais pas mes parents comme une faiblesse. Ils étaient mes instructeurs, j'étais leur successeur. Je devais finir ce pour quoi ils étaient venus au monde, perpétuant la tradition familiale en servant un maître et c'était tout.

J'avais beau avoir essayé d'orienter la conversation vers son animal, Bai Kashi ne semblait pas vouloir débattre dessus. Un autre point étrange. Qu'avait-elle à cacher? Il ne s'agissait que d'un chien, d'un passe-temps? Pourtant, le mystère qu'elle faisait autour de la bête commençait à le rendre lui aussi intéressant. Je tournais à nouveau la tête, la baissant vers son ami poilu. "Enchanté Rama!" Disais-je gaiement, ignorant complètement la réserve que l'animal semblait avoir à mon sujet. Sa maîtresse enchaina sur mon potentiel métier. Je hochais donc la tête tout en continuant à marcher. Nous arrivâmes bientôt à la ruelle sur notre gauche. Je m'y arrêtais pour attendre les nouveaux Xianois. "En effet, je travail au studio de mon père, j'ai la lourde charge de lui succéder alors il est très pointilleux concernant mon travail." Je lui offrais un sourire un peu niais, encore un pour changer. Je me devais de toujours sourire lorsque je parlais de ce travail. Et comme pour avoir des informations sur sa personne je devais lui en échanger, je me fis de nouveau bavard. "Il est dur parfois mais c'est parce qu'il aime son métier. Il veut que je sois aussi bon que lui pour les portraits." Je m'arrêtais, plongeant mon regard dans celui de la jeune femme. Il s'habillait d'une profondeur que je ne lui avais jamais montré. C'était mon joker, le petit plus pour acheter sa confiance. "Je vais te dire un secret." Je marquais une pause, laissant planer le doute. J'allais jouer avec sa méfiance, attendant devant une ruelle peu avenant, assez étroite d'où une odeur nauséabonde se dégageait. "Je préfère photographier les animaux aux humains." J'avais l'air sérieux, comme si je venais de lui avouer mon plus grand secret. Il s'agissait pourtant d'une partie de ma couverture, la justification des nombreuses visite du Kitsune au studio photographique de mon père.

Presque instantanément, mon visage reprit son air naïf, mon bras gauche se levant vers la ruelle pour la présenter à l'étrangère. "Pour le raccourcis, c'est ici! Ce n'est pas très accueillant, mais ça nous évitera de marcher un kilomètre! En traversant cette ruelle ainsi que les deux prochaines d'en face, nous rejoindrons l'axe principal plus rapidement!" Je lui servais un nouveau sourire. Évidement, marcher un kilomètre de plus ne me dérangeait pas. Pas après tout ceux que j'avais fait pour la semer. Il s'agissait en réalité d'un test. Si elle m'écoutait sagement, je la cuisinerai davantage, passant à la vitesse supérieure.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Ce qu'elle cachait, elle le faisait volontairement, non pas dans le simple but de ne rien dire, mais surtout pour se préserver. Elle ne voulait pas attirer trop l'attention sur elle, et si elle était là, à l'origine, c'était essentiellement pour récupérer des informations sur lui, pas pour se compromettre au passage, loin de là. Même si le prénom de son chien et sa signification n'était qu'un tout petit rouage dans la machine, il n'avait qu'à insisté pour en savoir plus; elle avait tout simplement jugé non nécessaire de le mentionner pour le moment, surtout pour quelqu'un qui ne semblait pas connaître cette religion. Une religion à laquelle elle croyait fervemment, pas au point de s'y convertir totalement, mais elle y croyait un minimum. Sa famille, si ce n'est ses grands parents, n'y croyaient pas, et ça avait créer bien des tensions dans sa famille pour cette raison, elle taisait ses maigres croyances.

Le sourire sur les lèvres de Kashi faiblit légèrement quand elle remarqua la réaction de son chien face aux mots de Xiu Wen. Il grogna, très légèrement, ses oreilles se dressant dans un signe d'alerte. Elle tira légèrement sur la laisse pour le calmer un peu. "Navrée. Il doit être dans un mauvais jour. " Elle souffla tandis que le chien se retournait pour ne plus avoir à fixer l'inconnu. Ses soupçons et le voile de mystère s'était légèrement évaporé dans l'esprit de Kashi mais le comportement plus ou moins alerte de son chien faisait revenir le voile de suspicion. Peut-être avait-elle trop baissée sa garde? Peut-être avait-elle dit trop, demander trop? Peut-être qu'il savait qu'elle le suivait, au départ inconsciemment et finalement volontairement? Elle n'espérait pas. Elle comptait bien continuer son enquête dans l'ombre mais pour cela, il fallait qu’elle devienne plus vigilante encore qu'elle ne l'était déjà si elle ne voulait pas que des soupçons pèsent sur sa tête. Elle l'écouta doucement, sans sourciller, suivant son pas, croisant quelques citoyens qui passaient par ici de temps à autres ainsi que des chats de gouttières qui dévalaient les rues. "Tu dois probablement être très bon si tu as déjà la lourde tâche de lui succéder, j'imagine? " elle demanda, feignant qu'à moitié l'intérêt. Ça l'intéressait, véritablement, mais sa méfiance étant de nouveau de mise, elle ne pouvait se permettre un écart de nouveau. Parler à moitié de ses voyages avait baissé sa garde, et même si elle se sentait majoritairement en sécurité dans cette ville, elle savait très bien qu'il n'y avait pas que des choses saines et légales dans ses rues. Elle ne serait guère étonnée d'apprendre que l'assassinat et l'empoisonnement étaient choses communes ici. Il s'arrêta au coin d'une ruelle, et elle fronça légèrement les sourcils quand il lui annonça qu'il avait un secret à lui dire. Néanmoins, ce qui s'échappa de ses lèvres fut bien moins croustillant que ce qu'elle avait espéré apprendre. Un large sourire se posa néanmoins sur ses lèvres alors que son visage se penchait légèrement sur le côté. "Alors pourquoi ne pas te spécialiser dans la photographie animale?" Elle demanda doucement, avant de se pencher très légèrement pour caresser la tête de Rama, son regard se fixant légèrement sur la ruelle juste devant eux. "Et quels animaux tu préfères photographier? " Curiosité à nouveau. Mais un animal, un simple choix d'animal pouvait en dire long sur quelqu'un. Les chiens étaient gage de loyauté, majoritairement, les chats, eux, montraient l'indépendance. Après, c'était dans ses croyances, mais à chaque fois que la question avait été posée et répondue, cela s'avérait en un sens vrai. Quand il annonça que la ruelle était le dit raccourcis, ses doigts se serrèrent un peu plus sur la laisse en cuir, se concentrant pour ressentir la lanière en cuir qui protégeait son kukri caché dans sa botte. Si jamais il y avait un problème, elle pouvait se protéger. Elle n'était pas particulièrement certaine mais de toute façon.. Le choix était mince. "Je te suis. " Elle laissa son bras s'avancer en direction de la ruelle tandis que son chien passait devant elle. Son regard était fixé sur les murs légèrement encrassés, ornés de quelques petites fissures, de l'eau sale s'écoulant entre les dalles qui composaient la ruelle. "Tu habites dans ce quartier là?" Une question purement anodine du fait qu'il semblait connaître le quartier à la perfection, contrairement à elle déjà, mais de fait qu'il y avait des droits de passage entre les quartiers.. Elle en déduisait qu'il avait habité dans le quartier ou qu'il y habitait. Ou alors elle se trompait totalement.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Rama ne semblait pas m'aimer ou peut être que ce chien arrivait à sentir la méfiance que j'avais vis-a-vis de sa maîtresse. J'avais entendu dire que les animaux pouvaient ressentir les choses. Si j'y croyais? Pas vraiment. Je n'étais pour le moment pas un danger pour Kashi, bien que je la suspectais d'être l'ombre qui pesait ses derniers temps sur mes épaules, je ne l'attaquerai pas au hasard. J'avais déjà fait cette erreur une fois, j'avais été puni, je n'allais certainement plus recommencer.
Devant cette ruelle légèrement glauque, nous nous étions arrêtés pour parler de mon métier. Je secouais la tête à sa remarque. "Non, je lui succèderai à sa mort. C'est une affaire familiale et je me dois de respecter son souhait et celui de mes ancêtres." Je soupirai longuement. Je devais être cohérent avec mes propos. Lui faire croire que je préférai les animaux aux humains. Plus elle aura l'impression d'avoir des centres d'intérêts proche des miens, plus j'attirerai sa sympathie. "Je n'ai eu l'occasion de travailler qu'avec deux chiens. Mon père l'accepte parce que c'est un client spécial et comme ce dernier semble aimer avoir des photos de ses amours, je m'exerce beaucoup avec eux." J'affichais un grand sourire. Mon visage s'illuminait naturellement lorsque je lui parlais. Ce n'était pas le fait de prendre des chiens en photo qui me rendait presque heureux mais plutôt de parler librement de mon Maître.
Suite à mon invitation pour rentrer dans la ruelle, elle s'exécuta. Je fermais donc la marche, suivant Bai Kashi et son chien de près. Si j'allais tenter quelque chose? Non, toujours pas. Pourtant, ce n'était pas les occasions qui manquaient. La poignarder de dos aurait été facile à ce moment, mais sans preuve, je n'agirais pas. Le Maître avait dit de ne plus agir seul, de lui demander conseil alors s'il s'avérait qu'elle me suivait réellement, à ce moment, je prendrai la peine d'alerter le Kitsune.

Nous sortîmes rapidement de cette petite rue, rejoignant un axe principal. "Continue tout droit vers la prochaine!" M'exclamais-je tout en accélérant pour arriver à son niveau. Je la rattrapai rapidement pour enfin lui présenter la prochaine ruelle à traverser. "Oui, j'ai toujours habité dans ce quartier. Mes parents sont strictes ce qui explique pourquoi je connais ces raccourcis! Ça m'évite de dépasser leur couvre-feu!" Je clôturais mes propos en lui offrant une petite mimique mignonne, un clin d’œil basique mais qui me donnait un air terriblement attachant, du moins, c'est ce que l'on m'avait toujours dit. "Retiens les bien, ça t'aideras peut être pour plus tard!" Ce n'était pas de la gentillesse. Je ne lui donnais pas les cartes pour mieux fuir en cas d'une éventuelle attaque. Si je la guidais si gentiment, c'était pour connaitre l'itinéraire qu'elle emprunterait en cas de replie lors d'une traque.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

C'était donc une succession par la famille, dans ce cas. Il n'avait visiblement aucun poids sur son avenir ; pieds et mains liées par le destin familial. Elle ne comprenait pas ce genre de succession, elle qui avait toujours été plus ou moins maîtresse de son avenir et de ce qu'elle voulait faire de ses dix doigts, mais elle avait déjà vu ce genre de succession. En Inde, c'était monnaie courante que les parents relèguent leurs entreprises et leurs boutiques à leurs enfants sans pour autant leur laisser la possibilité de faire autre chose que cela. Elle imaginait qu'il y avait plus ou moins la même tradition ici aussi. Si il s'agissait d'un mensonge, il était bien enrobé, mais elle ne croyait pour une fois pas à un mensonge, elle plaça ça comme étant une information intéressante et pertinente dans son cerveau, le gardant pour le noter plus tard sur une feuille de son tableau de liège. Cela corroborait plus ou moins avec ce qu'elle avait vu de lui déjà : sortir d'une boutiques et y venir le matin. Les premières fois qu'elle l'avait croisé, c'était par pur hasard puisqu'elle se rendait au parc pour courir et promener Rama. Mais ces coïncidences s'étaient de plus en plus rapprochées et elle avait fini par le croiser régulièrement. "Oooh.. C'est une tradition ici, ce genre d'héritage? " Elle demanda quand même, curieuse. En Allemagne, elle avait croisé quelques cas similaires mais pas autant qu'ici, de ce qu'elle avait entendu par les rumeurs ou par les bruits de ruelles. Elle ne s'y intéressait pas énormément mais si elle pouvait capter quelques petites informations sur la ville en elle-même, elle ne crachait absolument pas dessus. Ses sourcils s'arquèrent légèrement en remarquant le changement de faciès qui s'opéra chez lui quand il parla de ce client et de ses deux chiens. Visiblement, il aimait vraiment photographier ces chiens, du moins, c'est ce que l'information lui donna comme aperçu dans son crâne. Un doute planait cependant mais elle décida de le laisser de côté, ce n'était pas nécessaire pour l'instant. "Je vois. Par curiosité, de quelles races sont ces chiens? " Là, c'était de la curiosité pure et simple. Elle aimait beaucoup les chiens et en avait toujours eu tout au long de sa vie. Savoir leurs races ne lui seraient absolument pas bénéfique et utiles mais la curiosité prenait le pas sur tout le reste. La méfiance s'éclipsa également quand elle rentra dans la ruelle, oubliant totalement l'aspect terrifiant que pouvait avoir cette ruelle sombre et décharnée. Elle n'y serait probablement jamais rentrée si elle avait été toute seule, mais.. Son mystérieux jeune homme était là, et elle voulait en découvrir le plus possible sur lui sans se compromettre, alors elle faisait mine d'être confiante et même de presque lui faire confiance pour pouvoir avancer un minimum dans son enquête. Elle acquiesça à ses mots, et continua à marcher, évitant de raser les murs de peur qu'une chose étrange ne lui tombe dessus. Elle ne se sentait guère en sécurité entre ses murs étrangement sombres et sales, mais elle se devait de le faire. "Pratique, je dois dire. " Un léger rire s'échappa de ses lèvres, se rappelant plus ou moins toutes les fois où elle avait dépassée le couvre-feu à Potsdam. Elle ne se souvenait même pas d'une seule fois où elle l'avait véritablement respecté. Mais qu'importe. "Je garderais le chemin en tête, si ma mémoire le permet. " Faux, bien sûr que sa mémoire allait s'en souvenir. Elle avait une très bonne mémoire, heureusement pour elle. Mais c'était sa faute si elle était arrivée là. Elle n'avait jamais eu de problèmes pour rejoindre le parc depuis chez elle, c'est juste qu'elle avait dérivé parce qu'elle l'avait vu. Elle ne pensait pas avoir à reprendre ce chemin une nouvelle fois, elle n'espérait pas du tout.  "Tu peux me parler un peu de cette ville? J'y suis depuis peu, et je dois dire que je ne connais pas grand chose, même sur ce quartier à dire vrai. " Elle souffla, dardant son regard sur lui alors que sa tête se penchait légèrement sur le côté. Plus ils avançaient, plus elle entendait le bruit des passants de la grande artère se faire de plus en plus fort. Néanmoins, une question qu'elle s'était posée plus tôt lui revint en tête. "Dis moi, tu as quel âge? Tu me parais  jeune. " elle demanda, sur un coup de tête. La question avait bien évidemment une portée de glaner des informations, car même si il paraissait totalement normal à l'heure actuelle, elle savait qu'il s'agissait d'une façade. Ça ne pouvait pas être vrai. Ou alors elle se faisait des illusions depuis le début. "Désolée, si je poses trop de questions. " Son accent hindi refit son retour, rendant sa voix plus mélodieuse qu'elle ne l'était originellement.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

On ne m'avait jamais laissé le choix. Que ce soit pour ma couverture, pour la personne que je devais être ou même pour mes activités au sain de la mafia. Tout avait été décidé à l'avance par mes ancêtres. Pourtant, je ne m'étais jamais rebellé. J'avais accepté, laissant le soin à d'autres de décider à ma place, même ce petit "esprit" de rébellion contre la volonté de mon père était calculé par ses soins. Ma vie était étudiée au millimètre près pour que jamais personne ne découvre mon affiliation avec le Kitsune. J'évitais de me poser trop de question à ce sujet. Je savais où était ma place. Je n'étais pas la tête mais les mains, alors je devais agir en silence. Ça s'arrêtait là.

A la question de la jeune femme, je haussais les épaules. "Tout dépend des familles, mais ça se fait ici. Dans les pays que tu as visité aussi?" Lui demandais-je en espérant changer de sujet. Plus elle me posait des questions, plus j'avais l'impression de subir un interrogatoire de police. L'idée qu'elle fasse alors partie d'un mouvement prônant la justice ou le bien m'effleura alors l'esprit: militaire, espionne, membre d'une organisation concurrente ou pire encore gardienne. Cela aurait alors justifié le fait qu'elle ne m'ait pas répondu plus tôt sur ses activités au sein de Xian. Ma méfiance augmentait au fur et à mesure de ses questions. "Je ne connais pas les races de chien." Répondais-je alors. C'était un mensonge, il était évident que je connaisse au moins la race des chiens de mon Maître mais si je lui avais révélé elle aurait probablement fait le rapprochement avec le Kitsune.

Nous continuâmes d'avancer, nous enfonçant encore dans une ruelle. A mesure que nous avancions, on pouvait entendre l'effervescence de l'avenue principale du quartier signe que nous étions presque arrivé à destination. "Xian est une ville tranquille je dirais. Les gens sont gentils, du moins dans ce quartier. Ils sont curieux aussi, mais à mon avis, c'est à cause du Lotus Rouge qui est plus un mystère pour nous que le monde extérieur. Disons surtout que c'est le plus proche." Une fois la seconde ruelle traversée, je tournais la tête vers les remparts de l'hôtel. De là où nous étions, nous pouvions voir les lumières s'échapper du lieu qui provoquait la convoitise ou la fascination de certains. Une fois dans l'axe principal, je montais la rue, me dirigeant doucement vers l'hôtel. Au fur et à mesure que j'avançais, la toiture de l'immense lieu d'habitation s'effaçait de mon champs de vision. "Derrière ces remparts s'ouvre une autre ville avec des coutumes différentes." Je m'arrêtais, levant la main vers les murs de pierre tout en fermant un œil. "On a parfois l'impression de toucher cet endroit mystérieux du bout des doigts." Je me repris alors, tournant la tête vers la nouvelle habitante. "Qu'en penses-tu?" J'essayais de faire dévier la conversation. Je ne voulais pas que Bai Kashi s'intéresse trop à moi et pourtant, les questions me concernant revenait au galop. Je lui offrais un nouveau sourire pour toujours lui paraitre agréable. "J'ai 21 ans, bientôt 22. Je suis jeune certes, mais je suis tout de même un homme!" Retourner la question n'aurait pas été polie. J'avais apprit que l'on ne demandait pas son âge à une femme. Je me devais donc de rester un minimum courtois.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Kashi n'avait jamais réellement compris ce que les familles faisaient à leurs enfants, les poussant à prendre un chemin qu'ils n'avaient pas eux-mêmes décidés. Si pour certains, ils acceptaient sans broncher, satisfait de ce choix, pour d'autres ce n'était pas la même histoire. Elle avait néanmoins du mal à comprendre que des parents puissent infliger à leurs enfants un avenir calculé au millimètre près, mais c'était surtout parce qu'elle avait toujours eu le choix de ce qu'elle voulait faire, d'où elle voulait habiter, elle n'avait eu que les barrières de ses compétences et de son compte en banque. Pour le reste, elle se débrouillait comme elle l'entendait. La question qu'il lui posa la fit réfléchir un instant avant de répondre. "En Allemagne, je n'en ai pas le souvenir, mais en Inde.. Oui, un peu. Mais c'est surtout les mariages arrangés qui sont choses communes." Ca aussi, c'était quelque chose dont elle avait dû mal à comprendre. Elle avait été mariée, mais jamais forcée à épouser quelqu'un qu'elle ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve. C'était des rites particuliers auxquels elle n'adhérait absolument pas, mais elle ne pouvait rien y faire. La tradition était la tradition, et rien ne devait entraver la sacro-sainte tradition. Une chose était de ne pas l'approuver, c'en était une autre que de la désapprouver et de la bafouer, surtout en Inde où la tradition et la religion avaient une place diablement importante dans la société, même moderne. "Dommage." Elle souffla, sans réelle intonations. Elle avait été intéressée pendant un quart de seconde, mais finalement... Ca n'avait guère d'importance. Ce n'était pas sa connaissance sur les chiens qui allait lui donner des informations intéressantes et pertinentes à son sujet, ça c'était certain. Alors qu'importe, finalement. Et puis bon, ça ne le touchait même pas directement puisqu'il s'agissait d'un client. Elle continua d'avancer, son attention se concentrant de plus en plus sur l'extérieure de la ruelle qui annonçait enfin un peu plus de civilisation et moins d'étroitesse également. Elle l'écouta quand il lui parla de cette ville, et elle jeta un coup d'œil en direction des remparts d'où s'élevait le toit du Lotus Rouge, flamboyant dans la lumière presque nocturne. Elle pouvait comprendre la fascination qu'il y avait pour cet hôtel pour les gens qui ne sortaient pas de leur quartier, surtout pour les couleurs de cet hôtel, une couleur qui attirait la fascination. Elle comprenait vraiment, et elle même était toujours fascinée par l'hôtel, il y avait quelque chose d'attirant et d'admiratif pour cet hôtel. "Je comprends la fascination pour cet hôtel. Il est enivrant, presque hypnotisant. J'imagine que les couleurs ont un grand rôle dans cette admiration.. Mais c'est vrai qu'on dirait un tout autre monde, derrière ces remparts." Elle souffla doucement, gardant ses yeux rivés sur l'hôtel, observant les lumières qui brillaient au travers du voile noire de ce début de nuit. Elle était presque hypnotisée par cet hôtel et ces décorations, ayant du mal à détourner le regard de ce spectacle hypnotique, presque onirique. Elle avait l'impression que si elle détournait les yeux et qu'elle les dardait à nouveau sur le lieu, l'hôtel allait disparaître, tel les oasis dans le désert. Alors qu'elle garda ses yeux sur l'hôtel jusqu'à ce qu'il réponde à sa question, tournant ainsi son regard sur lui. Elle eut un petit sourire. "Je n'ai jamais sous-entendu que tu n'en étais pas un. Mais c'est vrai que tu es jeune. " Elle tira un peu sur la laisse de son chien qui traînait un peu après avoir vu un chat courir au milieu de la ruelle. Elle passa une main dans ses cheveux, dardant son regard devant elle. "Dis moi, ta vie ici te convient comme elle est?" Elle demanda, sans réfléchir, avant de se rendre compte qu'elle avait peut-être été un poil impolie. "Désolée, je ne voulais pas paraître impolie.. Te force pas à répondre, surtout. " Elle souffla, essayant d'oublier sa propre bêtise en noyant la question dans son esprit. Toute méfiance avait disparue pour de bon, et il ne restait qu'un maigre voile de suspicion dans son esprit qui ne filtrait qu'à peine ce qu'elle disait.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Bai Kashi me parlait de deux des pays où elle avait habité. Allemagne et l'Inde. Je notais dans un coin de ma tête ces informations cela pourrait m'être utile pour plus tard. De toute évidence, je devrais faire part à Li Wei des informations que j'avais pu récolter durant cette discussion. Peut être que l'étrangère avait aussi retenue l'attention de ma supérieure. Dans cette ville, presque rien n'échappait à Li Wei alors une femme venue de pays lointain qui interrogeait les habitants comme un policier ne devait pas lui avoir échappé. Bien que mes suspicions concernant l'ombre qui me menaçait s'évaporaient, je sentais qu'il y avait quelque chose d'étrange. La raison était simple, elle avait refusé de me donner son métier.
Nous avancions ensemble, jusqu'à ce l'axe principal. La discussion avait alors dérivé sur le Lotus Rouge. Même Kashi qui semblait pourtant avoir vu le monde extérieur semblait elle aussi fascinée par l'hôtel. J'en concluais que ce lieu devait vraiment avoir quelque chose de fantasmagorique. Peut être que c'était l'hôtel qui avait retenu son attention? Peut être que c'était sur l'hôtel qu'elle avait lancé une investigation, si investigation il y avait. Nous remontions à présent la grande avenue. Kashi ne lâchait pas les immenses remparts des yeux. Quant à moi, je me contentais d'avancer. Ma soit disant rêverie sur ce lieu devait être passé. Nous revenions sur des sujets plus terre à terre, abordant dans un premier temps mon âge. Ce ne fut pourtant pas cette question qui m'atteignit mais plutôt la seconde. Je m'arrêtais pour tourner la tête vers cette femme trop curieuse. Un sourire se dessinait à mes lèvres, mon visage s'illuminant peu à peu. C'était une expression que j'avais eu beaucoup de mal à travailler. Faire transparaître une émotion qui se rapprochait le plus d'un bonheur intense voir indescriptible. J'étais obligé d'aborder ce genre d'émotion lorsque je parlais de ma vie. "Ce n'est pas impolie, ne t'inquiète pas!" Lui disais-je. Elle devait avoir l'air convaincue de mes dires alors je me forçais d'avoir l'air le plus heureux possible. "J'aime ma vie! Pour rien au monde je la changerai." Vrai et faux. Si d'habitude je savais dire si j'aimais quelque chose ou non, je ne pouvais pas clairement définir si ma vie me plaisait au point de dire que je l'aimais. Je ne m'étais jamais posé la question tout simplement parce que je ne me voyais pas autrement que dans ma vie actuelle. J'étais donc incapable de lui répondre honnêtement, comme à presque toutes les questions qu'elle m'avait posé. Cela contrastait également avec l'intérêt que je semblais porter aux pays qu'elle avait visité mais peut être qu'elle en déduirait que quelqu'un me forçait à paraitre heureux. "Et toi? Aimes-tu ta vie? Tu te plais ici? Ou tu préférais l'un des pays dans lequel tu as vécu?" Le sourire hypocrite que j'abordais se défaisait peu à peu sur mon visage pour lui présenter une expression plus sérieuse. Elle devait continuer de sentir ma curiosité pour que sa langue se délie. "Au fait, tu m'as dit avoir vécu dans quatre pays c'est ça? Quels sont-ils?" Je devais savoir, au moins cette information. Nous arrivions près du parc, ma mission s'achevait bientôt et si je devais la laisser sans ces informations, je savais que lors de mon rapport à Li Wei, je me sentirai terriblement honteux de n'avoir que la moitié des informations.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

L'hôtel avait été un un point fort de son arrivée ici, de sa décision de venir ici. Elle aurait très bien pu se terrer dans un village indien et ne plus y bouger pour le restant de ses jours, se faire un jardin et vivre de ce qu'elle pouvait cultiver et faire. Mais elle avait décidé de venir ici, là où les remparts la protégeait des yeux encore rivés sur elle des médias allemands et d'interpol, surtout. Elle avait décidé ce lieu pour cet hôtel, porteur de rêverie et de mystères sans noms. Les photos que lui avait envoyé sa cousine reflétait ce qu'elle cherchait : un refuge. Et cet hôtel pouvait, en quelque sorte, lui offrir ce refuge, ce cocon pour se protéger ne serait-ce qu'un peu, se reconstruire un minimum avant de peut-être retrouver un semblant de vie totalement normale. Mais bon, l'espoir était maigre. Et puis, plus elle restait ici, plus elle s'y sentait chez elle, comme si elle avait sa place parmi cette population plus qu'elle ne l'aurait été si elle était restée en Inde ou en Allemagne. Finalement, ici, sous la lumière des lampions rouges et des lampes aux lumières tamisées, elle se sentait chez elle, dans un lieu dans lequel elle pouvait se retrouver, et l'hôtel jouait le rôle du phare dans la tempête dans laquelle elle avait été avant de venir par ici. Ca avait certes coûté cher, mais elle ne regrettait absolument pas ce choix, d'avoir vidé ses économies pour venir ici, pour payer le droit de passage et avoir rejoins ce phare qui illuminait le ciel.

Et même si la population lui semblait étrange, presque énigmatique, elle essayait le plus possible de se brider dans ses envies d'enquête. Une envie à laquelle elle n'avait pas pu résister pour Xiu Wen, ça avait été plus fort qu'elle. La question qu'elle lui posa, en dehors de tout interrogatoire qu'elle avait engagé un peu avant, était sortie d'elle-même, sans que son habituel filtre fasse son travail. Mais cette question était purement anodine à l'origine, et lorsqu'elle observa la réaction de Xiu Wen, elle retrouva cette sensation qui l'avait fait enquêté sur le personnage : une sensation de bizarrerie, de quelque chose qui n'est pas normal, qui est louche. Ce n'était pas tant son regard montrant une béatitude extrême vis à vis de sa vie. Elle fronça légèrement les sourcils, penchant sa tête sur le côté alors que ses mains se croisaient sur son ventre, tenant la laisse de son chien entre ses doigts. Ses mots, pourtant sur un ton empreint de ce bonheur, la laissait perplexe, particulièrement perplexe. Elle n'arrivait pas à réellement y croire, mais en même temps.. tout était si paradoxal. Il y avait ce sentiment, presque perpétuel, qui la poussait à croire qu'il y avait quelque chose de louche, mais qu'en même temps, quelles seraient ces raisons de mentir et de cacher quelque chose? Un véritable casse-tête. Elle lui adressa un large sourire alors qu'il retournait sa propre question, la laissant légèrement sans voix pour quelques secondes. Elle tourna son regard vers l'axe principal qui devenait de plus en plus visible. "Ca ne fait que quelques mois que je suis ici, ce serait véritablement difficile de dire que j'y plais avec certitude. Mais J'aime beaucoup cette ville et pour l'instant, je suis très bien où je suis. " C'était la stricte vérité. Il était trop tôt pour pouvoir dire si elle s'y plaisait vraiment, elle aimait bien cette ville, elle s'y sentait plutôt bien, et pour l'instant, sa volonté de partir n'était pas encore présente. Et puis, de toute façon, elle n'aurait probablement pas le moyens de partir. Et est-ce qu'elle en avait envie? Pas vraiment. Elle gardait contact avec ses parents, toujours stationnés en Allemagne, et de toute façon, elle n'avait plus grande monde en dehors de cette ville. Son expérience lui avait apprit à quelle vitesse les dos se tournaient quand une bêtise était faite. Elle en avait fait les frais. "Je suis née en Inde, comme l'indique probablement mon physique et mon accent, j'ai vécu en Allemagne, en Belgique pour mon travail et j'ai passé quelques mois au Japon. " Elle n'avait rien à cacher derrière ses voyages et ses habitations. Même si il fouillait il ne trouverait probablement pas grand chose, et avait-il vraiment des raisons de fouiller sur elle? Mais bon. Elle continua d'avancer jusqu'à ce que les lumières de la grande axe viennent éclairer son visage, son chien avançant deux fois plus vite pour sortir de la ruelle. Elle pouvait voir le parc de là où elle était. "J'imagine qu'il s'agit du parc qui est en face? " Elle demanda, bien qu'elle était certaine qu'il s'agissait de celui-ci. Après tout, elle ne s'était perdue que parce qu'elle avait suivit Xiu Wen dans le but d'en apprendre plus sur lui, ce qui avait finalement marcher. Il n'y avait qu'à démêler le tout maintenant.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Han Xiu Wen
avatar

Célébrité : Kim Myung Soo (L)
Messages : 727
Date d'inscription : 04/02/2017
Cochon
Age : 22
Argent : 1290
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Nettoyeurs (spécialistes en assassinat) (Qiling)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING


« 你不来找我,我去找你。 »
KASHI & XIU WEN

Encore une information importante. Plus je discutais avec Kashi, plus j'en apprenais sur elle. Je mémorisais ses mots et plus les minutes passaient, plus le dossier que j'allais monter sur elle s'agrandissait. Elle était arrivée depuis peu à Xian. Combien de temps? Je l'ignorais pour le moment. Quelques mois n'était pas une information valable, c'était beaucoup trop vague pour situer son arrivé à Xian. A moins de mettre la main sur les registres d'entrées de ces derniers mois dans la ville, je n'avais aucun moyen de déterminé quand cette jeune femme s'était installé à Xian. De toute façon, ce n'était pas non plus de mon ressort.

Nous continuions d'avancer, nous rapprochant du parc. Insatisfait de ne pas avoir eu suffisamment de réponse concernant ses lieux précédent de vie, je lui demandais, feintant la curiosité. Inde, Allemagne, Belgique et Japon. Je notais dans un coin de ma tête ces informations, principalement le Japon. Mon Maître était japonais. Je ne connaissais pas ses antécédent dans son pays natale mais imaginais facilement que l'arrivée de Kashi pouvait être lié à ce dernier. Ma méfiance envers elle grandissait. Et si on l'avait envoyé à Xian pour arrêter le Maître? Je fronçais les sourcils, spéculant de nouveau sur son emploie. Bien que mes conclusions étaient hâtives, elles me paraissaient logiques. Les japonais n'étant pas très réceptifs aux étrangers, j'éliminais la piste selon laquelle elle pouvait appartenir à un gang rival. Dans mon esprit, cela ne faisait plus l'ombre d'un doute. Elle était l'ombre qui me suivait, celle que je sentais m'observer. J'avais beau avoir baissé ma garde à un moment de la conversation, à présent, j'étais sur le qui vive. Remontant l'axe principal, je m'arrêtais lorsque mon héroïne des mille et une nuit me fit remarquer qu'elle voyait le parc. Je lui servais un sourire chaleureux avant de prendre la parole. "Oui. Tu pourras te repérer sans moi à présent?" Il fallait absolument que je fasse pars des informations que j'avais découvert à Yuan Li Wei. Elle devait en découvrir plus sur cette femme énigmatique. Peut être même qu'elle avait déjà commencé une enquête la concernant. J'espérais en tout cas que les informations que j'avais récolté lui serait utile. Souhaitant continuer à gagner sa confiance, je me faisais souriant avec mon interlocutrice. "Que dirais-tu d'échanger nos numéros? Je suis curieux d'en apprendre plus sur les pays que tu as visité! Et puis, si Rama me voit souvent, peut être qu'il m'appréciera et qu'un jour, je pourrai le photographier?" J'étais fort à ce jeu. Pour gagner sa confiance et lui délier plus rapidement la langue, j'étais près à utiliser son animal à qui elle semblait être terriblement attaché, sinon pourquoi l'aurait-elle amené avec elle? Dans une ville coupée du reste du monde?
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 488
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

你不来找我,我去找你。
feat. han xiu wen

Peut-être l'avoir renseigné sur les pays dans lesquels elle avait habité était dangereux, après tout, il n'était qu'un inconnu à ses yeux tout comme elle était une inconnue aux siens. C'était quelque chose de dangereux, mais elle l'avait fait tout de même, peut-être pour établir un lien de confiance? Après tout, au fond, ces lieux n'étaient pas à cacher, elle n'avait rien à cacher sur ce point là. L'Inde, c'était son pays natal, tout comme l'Allemagne en soit, tandis que le Japon et la Belgique était surtout des lieux où son travail l'avait mené, et d'ici là qu'il trouve quel avait été son travail.. Il se passerait du temps. Seul le gouvernement de la ville était au courant de son passé chez Interpol, ainsi que Janssen, mais c'était tout. Elle ne le cachait pas, mais les gens n'avaient pas besoin de le savoir, elle n'avait pas besoin qu'il y ai plus de soupçons sur elle qu'il n'y en avait déjà. Son arrivée plutôt précipitée était déjà suffisamment étrange comme cela. Elle remarque le parc non loin de là, illuminé par quelques lampions et animé par les voix des habitants en cette fin de journée. Cette arrivée au parc marquait plus ou moins la fin de cette entrevue avec l'inconnu mystérieux qu'elle suivait depuis quelques temps. C'était dommage, elle aurait aimé en savoir un peu plus sur lui, creusé un peu plus dans ce qu'il cachait. Parce qu'elle sentait qu'il y avait toujours des secrets derrière la carapace qu'il s'était forgé. Mais elle n'en avait pas le temps, elle ne pouvait pas rallonger plus cette rencontre, chaque instant avait sa fin, et dans ce cas là, la fin était plus proche que jamais. Elle lui retourna son sourire chaleureux alors que Rama aboyait doucement en tirant sur sa laisse, s'avançant en direction du parc. "J'espère que oui ! " Un léger rire s'échappa de ses lèvres, un peu faux parce qu'elle avait un assez bon sens de l'orientation, et elle savait généralement par où passer pour aller quelque part. Cette excursion avait eu beaucoup de bons, et elle allait pouvoir rajouter de nombreux éléments concernant ce jeune homme dont le nom résonnait encore dans son crâne. Sa remarque la fit froncer très légèrement les sourcils ; elle n'avait jamais été partisante de donner son numéro dès la première rencontre, mais .. Son désir d'en savoir plus au sujet était plus fort que sa prudence. Elle fouilla un instant dans ses poches pour récupérer le petit carnet qu'elle avait toujours sur elle, avec le stylo qui l'accompagnait. Elle s'appuya sur son poignet et écrivit son numéro avant de déchirer le morceau de papier qu'elle lui tendit. " Tiens. N'hésite pas à me contacter si tu veux en savoir plus sur ces quelques pays. Je ne suis pas une source universelle, mais si ça t'intéresse tant que ça. " Elle lui adressa un large sourire avant de tourner son regard vers Rama qui attendait qu'elle bouge pour qu'il puisse aller se dégourdir les pattes dans le parc. " Pour Rama, je ne te promets rien en revanche. " Le chien couina doucement à l'entente de son nom et tira un peu plus sur sa laisse tout en grattant le sol de ses griffes, quémandant du mouvement. " Je crois que Monsieur a envie de courir un peu, d'ailleurs. Je vais y aller avant que la laisse ne me glisse des doigts ! " A un nouveau, un léger rire s'échappa de ses lèvres, essayant de maîtriser l'animal qui s'agitait de plus en plus.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Contenu sponsorisé



 
你不来找我,我去找你。ft. Bai Kashi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] Dagashi Kashi
» Dagashi Kashi
Page 1 sur 1
Sauter vers: