L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen

Une journée de congé, Kashi en profitait allègrement. C'était son congé de la semaine, et quel plaisir c'était de pouvoir flâner toute la journée en pyjama sans avoir à sortir de son appartement si ce n'est pour aller courir le matin et faire sortir Rama de temps à autres. Ce dernier en profitait tout autant, couché sur le tapis du salon, les pattes agrippées à l'ours en peluche que lui avait donné les grands parents de Kashi avant qu'ils ne partent de Chennai. Elle laissa sa tête retombée à l'arrière du dossier du canapé, ses doigts enserrant le verre de bière qu'elle avait entre les mains avant que la pub qui était diffusée à la télé ne l'enlève à sa rêverie passagère. Ses yeux se posèrent sur l'émission qui débutait tout doucement, son esprit préoccupé par autre chose que l'appareil que le présentateur essayait tant bien que mal de vendre à des spectateurs abrutis par les effets télévisuels. Rama s'éveilla également, mais seulement pour venir gratter à la fenêtre, indiquant visiblement son envie de se rendre sur le petit balcon qui était joint avec l'appartement. Kashi posa son verre sur la table basse non sans souffler doucement, remontant sans délicatesse son pantalon de pyjama en coton qui descendait un peu trop bas sur ses hanches, avant de venir ouvrir la fenêtre pour que son chien s'installer doucement sur le sol froid du balcon. Gardant la fenêtre entrouverte, elle regagna nonchalamment le canapé et sa fainéantise d'aujourd'hui.

Cependant, à peine son divin fessier avait-il touché le siège du canapé que des coups martelèrent contre sa porte. Un nouveau soupir passa la barrière de ses lèvres, pestant déjà contre sa probable voisine qui venait encore lui demander un demi-kilo de sucre. A chaque fois que cette maudite voisine était passée chez elle, elle ne pouvait s'empêcher de pester, soufflant que ce n'était pas parce qu'elle était indienne que son appartement était un zouk dans lequel on pouvait piocher à sa guise. Rama avait levé ses oreilles en direction des coups, mais n'avait pas bougé d'un chouia, profitant de la brise du soir. Les pas de Kashi l'amenèrent devant la porte, tirant sur son kimono pour qu'il cache le débardeur délavé qu'elle portait sans soutien-gorge, se préparant mentalement à voir sa voisine. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise de voir Janssen, son meilleur ami ici, derrière sa porte. Généralement, quand il venait, il la prévenait par téléphone. "Janssen? Qu'est-ce que tu fais ici? Tu ne m'avais pas prévenu que tu venais.." Elle lui ouvrit la porte pour qu'il puisse entrer et ce n'est que grâce à la lumière de son appartement qu'elle remarqua l'état de son visage, son pied fermant la porte d'un coup sec. Son nez était visiblement en mauvais état, tout comme sa lèvre où du sang séché était encore apposé. Elle pouvait éventuellement remarquer quelque chose au niveau de son arcade sourcilière et peut-être même au niveau de son œil. "Mais qu'est-ce qui t'es arrivé?" elle était sans voix. Son border collie, en entendant des pas inhabituels dans l'appartement, s'était levé et les avait rejoint, aboyant doucement en reconnaissant le propriétaire des pas. Kashi s'apprêtait déjà à aller chercher le kit de secours pour réparer et soigner le si beau visage de son meilleur ami.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Mori Janssen
avatar

Célébrité : henrik holm
Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2017
Chien
Age : 23
Argent : 379
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : petit dealer qui prend de l'ampleur

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING

« - donne nous le fric Ben, tu sais que ce ne sont pas des mecs qui plaisantent avec ça. » un sourire arrache ton visage déjà tuméfié, mais tu restes debout, dépassant tes petits agresseurs d’une tête au moins, le bras contre le mur et les doigts courants sur la pierre. Ces vieux trafiquants atteignant facilement la quarantaine qui s’essoufflent ont peur et sont violents parce qu’ils font mal leur travail. Tu recoiffes ta blondeur avant de baisser le menton pour tenter de les soutenir du regard, insolent « - je ne vous paierai pas. » commences-tu de ton accent intimidant « - parce que vous n’avez pas livré toute ma came. Il en manque au moins le tiers. Ne vous foutez pas de moi avec ça. Votre chef fait dans son pantalon à chaque fois que Cobra entre dans son affaire. » Cobra est ton bras droit, enfin ton sergent, il gère tes affaires en allant voir chez les autres où en sont les paiements et les trafics qui te concernent. Il t’est fidèle, un peu trop même. « - nous menace pas avec ton armoire à glace. » tu t’approches du nabot aussitôt, narquois « - parce que la dernière fois il t’a cassé la gueule ? ménage tes mots. J’ai dû le convaincre de ne pas brûler ta baraque avec tes gosses dedans. » l’homme se calme aussitôt, demande à son second de tapisser ton visage magnifique de quelques coups avant de disparaitre la minute suivante.

Tu poses ton pouce sous tes lèvres, il est rouge. Tes yeux ont été épargnés mais ton arcade est ouverte, ton nez est légèrement fendu, mais tu es coupé juste en dessous de l’œil. Quand tu arrives en centre-ville avec la gueule amochée, quelques personnes se retournent sur toi, alors tu chopes un vélo, fais mine d’avoir fait une mauvaise chute par prudence. La police n’ira pas vérifier de ton côté, sachant en plus que tu n’as rien sur toi qui pourrait prouver tes activités illicites. Tu marches, le vélo à ta gauche, tu sais où tu vas. Qui tu vas voir. Où tu pourras te soigner. Ce serait une sorte de déshonneur de revenir abimé dans la cave où tes dealers bossent pour préparer ta mixture.

Il fait beau, et la porte de son immeuble est ouverte, tu t’y glisses, montes les marches deux par deux avant de frapper contre l’entrée de kashi. Tu espères qu’elle est là, parce que tu as envie de la voir. De toute façon tu n’as pas besoin de te justifier, si tu as envie de lui rendre visite malgré ta sale tronche, tu lui rendras visite, même si tu sais déjà que tu ne pourras plus dissimuler ton secret très longtemps avec elle.

Kashi ouvre, elle est légèrement débraillée, mais ça lui va bien. C’est une belle femme après tout. Et elle sera toujours plus délicate que toi, même en pyjama. Tu affiches alors un grand sourire, contrastant avec sa mine offusquée lorsque tu rentres. T’as du sang un peu partout même si tes blessures sont futiles, du moins pour toi. Tu passes une main dans son dos avant de hausser une épaule. « - j’ai fait une chute à vélo, je l’ai laissé en bas de chez toi. » tu sais pertinemment que cette excuse ne va pas marcher, mais tant pis, tu fais simplement abstraction de tes plaies : tout est normal. « - bah alors ? tu n’es pas contente de me voir ? »
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen

Ce genre de visage tuméfié, elle en avait déjà vu et elle pouvait presque le certifier sur l'honneur que ce n'était pas dû à une chute de vélo ou ce genre de choses. Elle en était persuadée, et l'excuse que lui donna Janssen n'était pas suffisamment convaincante pour que ça marche. Elle en avait vu des chutes de vélo malencontreuses, mais ce genre de blessures, ce n'était clairement pas dû à une chute de vélo. "Il va me falloir une meilleure excuse qu'une simple chute en vélo pour ça." Son ton était ferme, pas froid ni strict mais ferme. Néanmoins, elle glissa sa main dans son dos, le serrant doucement contre elle, faisant attention à ce qu'aucune de ses blessures de la touche pour qu'il évite d'avoir mal. Ses fringues? Elle s'en fichait pas mal au fond, ça se lavait, certes difficilement, mais ça se lavait. C'était pour la douleur qu'elle avait essentiellement peur. "Mais bien sûr que si que je suis contente de te voir, c'est toujours un plaisir de te voir." Elle le lâcha pour pouvoir fermer la porte, veillant à ce que sa voisine curieuse ne passe pas ne serait qu'un coup d'œil à l'intérieur de son appartement puisqu'elle avait entendue des pas provenant du palier. "Tu aurais tout de même pu me prévenir que tu venais, je me serais habillée.." Elle souffla en serrant un peu plus son kimono qui cachait à peine ce qu'elle portait et qui n'était que peu glorieux, tout comme son apparence entière finalement. Ces cheveux bouclés se battaient en duel sur son crâne, quelques traces foncés sur ses paupières montraient qu'elle ne s'était pas totalement maquillée, et ses vêtements prouvaient très clairement qu'elle n'avait pas réellement eu l'intention de sortir. "Installe toi, je vais te chercher une bière et te nettoyer ça." Elle s'éloigna de l'entrée, surveillant du coin de l'œil ce que faisait Rama ; ce dernier tournant autour de Janssen tout en laissant sa queue partir dans tous les sens, les yeux pétillants. Elle leva les yeux au ciel et rejoignit la salle de bain pour y trouver le kit de soin qu'elle avait toujours au cas où. Quelques bandages, des pansements, un mini kit de suture, du désinfectant, du coton et d'autres petites choses qu'elle n'aurait probablement pas besoin d'utiliser. Elle profita d'être dans les parages pour récupérer un t-shirt large qui appartenait à son ex-mari dans sa chambre et dans son parcours jusqu'à la cuisine, elle attrapa une bière dans le frigo. Elle ne tarda pas à revenir dans le salon, posant la bière et le kit de soin sur la table basse avant de lui jeter le t-shirt. "Change toi avant de saloper mon canapé." Un léger sourire planait sur ses lèvres alors que Rama venait de grimper sur le canapé, tout de suite plus énergique qu'avant l'arrivée de Janssen. De toute évidence, son canapé avait peu d'importance, mais quand même, il ne pouvait décemment pas resté avec un haut tâché de sang si jamais il voulait repartir sans soupçons de chez elle. Déjà parce qu'elle ne voulait pas qu'il y ai de soupçons sur elle mais également sur lui. Puisqu'elle ne croyait pas du tout en cette théorie de la chute de vélo, il était évident qu'il avait suffisamment de problèmes comme cela.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Mori Janssen
avatar

Célébrité : henrik holm
Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2017
Chien
Age : 23
Argent : 379
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : petit dealer qui prend de l'ampleur

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING

Tu entres, tu t’assois, feignant ne pas avoir entendu sa remarque qui avouait que l’indienne ne te croyait pas vraiment, et tu regardes autour de toi. Cet appartement a quelque chose qui traduit la stabilité, la maturité aussi. Il y a une pièce pour chaque besoin, une cuisine, une salle de bain, une chambre, un salon, un chien aussi qui montrait que kashi n’avait certainement pas l’intention de s’en aller. Tes yeux se portèrent d’ailleurs sur la bête que tu connaissais un peu, tu l’avais déjà vu ce cabot, tu l’avais même sorti quelques fois en compagnie de sa maitresse. Ton sourcil se lève alors que tu te penches vers l’avant pour saisir les pattes de l’animal, le ramenant vers toi tout en lui arrachant un aboiement « - salut toi, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus, pas vrai mon vieux ? » un sourire se figea sur ta figure parfaite alors que tes mains se mirent à gratter l’arrière des oreilles de rama. « - il n’a pas un peu grossi lui ? » demandas-tu avec légèreté alors que la belle brune s’invita à nouveau dans la pièce. Tu te saisis de la bière et ôtas la capsule « - merci. Tu sais comment faire plaisir aux mecs toi. » ; tu inspectas alors sa tenue avant d’attraper le bord du kimono qui ne cessait de voler à chaque fois que sa propriétaire faisait un pas dans l’appartement. « - c’est joli ça. Tu l’as sorti du grenier ? » tes yeux se plissèrent malicieux, comme si tu avais conscience d’être, à ce moment-là, un emmerdeur.

Finalement, ce fut avec docilité que tu te redressas, te débarrassant de ton t-shirt pourpre de sang, te réinstallant aussitôt sur ton siège, tendant ton visage fracassé vers elle « - vas-y soigne moi infirmière kashi, je me rhabillerai après. » tes yeux se fermèrent alors, les mains jointes entre tes genoux. Dans ton esprit tu ne craignais pas vraiment d’être démasqué par ton amie, possédant une totale confiance en elle, pour ce qui concernait la préservation des secrets. « - peut-être que je pourrais t’expliquer en détail comment est arrivée ma chute, qu’est-ce que tu en dis ? » tu connaissais déjà la réponse ; kashi ne pourrait pas s’empêcher de laisser échapper la vérité sur ce qui t’était arrivé ; mais tu voulais préserver un certain secret : toujours dans le jeu, toujours dans la taquinerie.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen

Depuis la salle de bain, elle pouvait entendre la voix de Janssen qui parlait à Rama, ainsi que les aboiements de ce dernier suite aux mots du blond qui était dans son salon. Un sourire apparaissait sur ses lèvres à cela avant qu'elle ne revienne dans le salon avec tout le matériel nécessaire pour se reconvertir, l'espace de quelques minutes, en une infirmière. Néanmoins, elle haussa un sourcil à l'entente de la question, et elle jeta un coup d'œil à son chien qui l'a regardait en battant sa queue contre le cuir du canapé. "Tu crois? Mais nan, tu dis des bêtises, c'est juste qu'il a plus de poils.. " Elle essayait de s'en convaincre mais ce n'était pas totalement faux ce qu'il disait, il semblait avoir prit un peu plus de ventre. Elle fit une moue en posant tout sur la table basse, avant de relever son regard en direction de Janssen, haussant les sourcils. "Encore heureux ! "  Elle lança, un léger rire passant la barrière de ses lèvres avant que l'image de son divorce ne lui revienne en tête. "Quoique.. C'est pas ce qui a sauvé mon mariage." Elle ne regrettait plus ce divorce et ses sentiments pour son ex-mari avaient disparues en même temps que sa présence en Allemagne. Elle avait fait une croix dessus, mais à chaque fois, ce divorce revenait comme un mémo sur le fait qu'elle n'était peut-être pas et plus capable de satisfaire un homme à l'heure actuelle. De fait, quand il lui lança une pique sur son kimono, elle fronça les sourcils et s'éloigna légèrement. "Oh ça va hein, tu peux parler vu tes fringues." Son ton s'était fait un poil plus sec que ce qu'elle ne l'avait voulu et elle soupira de désespoir pour sa personne, serrant à nouveau son kimono contre elle, l'attachant à l'aide de la légère ceinture cousue sur le modèle. Elle le laissa se redresser et elle s'abaissa pour prendre le coton et le désinfectant. Elle roula des yeux un instant avant de se pencher vers lui, coton en main. "Ca va probablement piquer, Monsieur Mori." elle joua légèrement le jeu avant d'appliquer le coton sur les diverses plaies sur lesquelles le sang avait été, désinfectant et nettoyant la zone en même temps. "Je n'attends que ça, tu le sais bien." Elle changea de coton, en prenant un propre pour le repasser sur son visage avant de prendre un mouchoir humide pour juste retirer les quelques traces de sang pour libérer la peau et voir exactement ce qui avait besoin d'être désinfecter ou non.    

♡ ♡ ♡
MACFLY
Mori Janssen
avatar

Célébrité : henrik holm
Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2017
Chien
Age : 23
Argent : 379
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : petit dealer qui prend de l'ampleur

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING

Tu ricanes. Tu aimes bien l’humour de kashi et surtout le recul qu’elle sur son mariage qui s’est conclu par un divorce. c’est un monde que tu ne connais pas du tout, et c’est plutôt normal vu ton âge. Pourtant, quand elle le dit, ton comportement est digne d’un adulte décomplexé à ce sujet. La jeune femme n’aurait pas dû se marier ; c’est ça que tu penses en vérité. A quoi bon se gâcher la vie si tôt ? autant signer son arrêt de mort le plus tard possible non ? là étaient les paroles de l’homme que tu es. Celui qui ne pourra jamais tomber amoureux. Celui qui manipule les autres sans prendre le temps de réellement les affectionner. Toi tu te sers des gens, et c’est très bien comme ça.

Te voilà à demi déshabillé sur le canapé. Prêt à te faire soigner, bien que t’aurais pu le faire tout seul. non. c’était plaisant qu’une femme s’occupe de toi bien que votre relation restera seulement amicale. Et puis disons que tu avais un peu envie de forcer le destin. Tu savais que kashi avait eu un poste important il y a quelque temps. Un emploi qui aurait pu te condamner. Qui aurait pu te démasquer. Mais tu avais tellement confiance en elle, que même maintenant tu te montrais serein. Que pourrait-elle faire après tout ? osera-t-elle briser une amitié au risque que sa vie devienne un enfer ? tu ne le pensais pas. tu ne le voulais pas. c’était trop … important ?

Elle commence à tamponner l’alcool désinfectant sur tes plaies. Tu grimaces à peine. La douleur tu connais ça. Tu aimes ça. Tu as appris à vivre avec et elle est même devenue au fil du temps, une vieille amie. Ton regard continue de se perdre dans le décor de cet appartement, parfois tu cherches le chien, lui adresses quelques bruits ridicules avant de finalement te racler la gorge « - tu veux vraiment savoir ce qui s’est passé ? je n’en suis pas si certain mais d’accord. » il y avait ce ton dans ta voix ; tellement détaché. Comme si tu ne saisissais pas la gravité de ton emploi, ce qu’il pouvait te coûter. Et tu allais avouer comme ça à kashi, que tu es un dealer. « - disons que je me suis fait tabasser par des mecs qui ont peur de moi. » autant rétablir de suite la vérité « - parce qu’ils savaient que j’allais les doubler. Leur chef de gang ne peut pas me voir en peinture, mais il ne lève même pas le petit doigt quand je suis dans les parages. » tu souris en coin. Il n’est pas compliqué de deviner que tu exerces un emploi interdit à ce moment-là. Le monde des règlements de compte.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen


Son mariage. Une grande réflexion pour elle, très grande. Ses parents n'avaient pas particulièrement acceptés ce choix, trouvant que c'était trop tôt et pourtant, elle avait décidée de dire oui. Un divorce et un mariage qui avaient suscités et qui suscitaient toujours autant de questions chez elle. Avait-elle fait les bons choix en se mariant, en divorçant? Le divorce, la réponse était un "oui" sûr et certain, après tout.. Elle avait trompé son mari, à plusieurs reprises, malgré les sentiments qu'elle avait pour lui. Elle l'avait trompé et lui avait caché jusqu'à ce que la vérité devienne obligatoire. Et le pire était qu'elle ne s'était pas sentie coupable de l'avoir fait. Ce n'est pourtant pas la personne avec qui elle l'avait trompé qui l'avait retenue en Allemagne ou en Inde, non. Son choix de partir, une fois fait, avait été irréversible. Et finalement, elle ne regrettait pas ce choix, elle était bien ici. Cet appartement, qu'elle avait bientôt devoir quitter puisqu'il avait été de nouvel ordre que les gardiens habitent à l'hôtel, elle l'avait apprécié, et elle apprécierait probablement tout autant son nouveau lieu de vie. Elle appréciait les personnes avec qui elle s'était liée, notamment Janssen. Et c'était sur cette personne qu'elle portait une nouvelle confiance forte, espérant que cette confiance soit mutuelle. Et c'était pour ça qu'elle tenait tant que ça à savoir la vérité à propos de ces blessures ; quoi qu'il fasse, il n'y aurait pas de jugements de sa part, et encore moins d'accusations. Et toute ces petits réflexions arrivèrent dans son crâne au moment où elle commençait à nettoyer les plaies et blessures de son cher ami. Elle faisait attention, y allant doucement, légèrement penchée sur le jeune homme. Elle avait l'impression d'être une maman devant son gamin, revenant d'une énième bataille. "Ne me pousses pas à te le redemander, Janssen. " Elle lança doucement, un sourire en coin sur ses lèvres tandis qu'elle posait un nouveau coton sale sur la table basse. Elle s'assit en face de lui, sur la table basse, le rouleau de cotons dans une main et le désinfectant dans l'autre, son regard était fixé sur le blondinet. Elle leva un sourcil à ses mots. "Un bon vieux règlement de compte entre gangs rivaux, donc. " Elle pencha la tête sur le côté et sortit un coton du rouleau avant de l'imbiber de désinfectant, prête à effectuer à nouveau l'opération. "Et puisqu'il s'agit d'un règlement de comptes, j'imagine que tu dois être un trafiquant. " Elle se leva doucement, et appuya doucement sa main sur l'épaule saine de son ami pour pouvoir appuyer doucement le coton sur une coupure le long de sa clavicule inverse. "Armes? Drogues? Œuvres d'art? Contrefaçons? Dis-moi tout. " Elle excluait d'office le trafic d'êtres humains. Même si Janssen trempait dans des deals peu scrupuleux, il était tellement peu probable qu'il soit mêlé à cela.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Mori Janssen
avatar

Célébrité : henrik holm
Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2017
Chien
Age : 23
Argent : 379
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : petit dealer qui prend de l'ampleur

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING

Elle avait vu juste sur tes activités. En même temps, ce n’était pas très compliqué avec les mots que tu as employé, de deviner ton job et ce qui t’amusait tant tous les jours. tu aimais vivre dans un stress que tu ne montrais jamais puisque tu étais plutôt un type serein de base et la peur ne t’envahissait jamais. Tu savais gérer les situations les plus compliquées en t’en sortant toujours intact mentalement. C’était pour cette raison que tes hommes t’étaient si fidèles. Tu leur avais transmis, avec le temps, ta sûreté, ta confiance et certains avaient vraiment évolué depuis le jour où ils sont entrés dans le business. Tu avais aussi ce don de récupérer d’anciens ennemis sous ton commandement. Mais ça, tu ne t’en vantais pas. on ne savait jamais comment les autres pourraient réagir. Alors oui. Kashi avait deviné après quelques secondes, le mystère qui te protégeait était volontairement brisé. Te protéger de quoi en présence de cette jeune femme après tout ? elle était ton amie, elle se devait de savoir ce qui te prenait tant de temps. Et puis tu la connaissais bien, son ancien travail, son ancienne union, alors il était plus facile de lire en elle. naturellement tu n’irais pas dévoiler ton deal auprès de ta maitresse. même si tu connaissais son caractère et surtout parce que tu savais comment elle pouvait réagir. Mais tu ne connaissais pas assez de choses sur elle et il serait fâcheux de tomber sur une policière ou une ancienne camée. Alors tu te contentais d’être le petit étudiant, le sourire en coin, la clope derrière l’oreille à tenter de la rendre folle. Peut-être qu’elle pourrait devenir une alliée à l’avenir ? tout comme kashi. Tu regardais le bout de ton bras encore légèrement en bon état avant de faire tressauter ton épaule « - j’avoue que je ne me la joue pas très original mais, je fais la meilleur pousse de beuh de xian et ça je pense que ça peut rattraper mon activité t’en dis quoi ? » un sourire sournois éclaire ta face. Non. je ne pense pas que tu arriveras à la recruter mais tu sens déjà son visage te regarder de haut en bas non pas comme si elle était déçue, mais comme si elle était en train de lui dire : fait ce que tu veux mais tu connais les risques si tu te fais choper. « - je suis un peu le parrain de la ville, étant donné que les autres dealers se cachent derrière des murailles. » tu souris en coin, lui faisant aussitôt comprendre que tu n’étais pas ou plus ce petit mec derrière une ruelle mais que maintenant, ta notoriété grandissait et le danger aussi.
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen


Visiblement, elle a touché dans le pile vis à vis des activités du jeune homme qu'elle avait en face d'elle. Elle n'était pas pour ce genre d'activités, c'était bien vrai, mais que pouvait-elle bien faire? Elle n'allait clairement pas le condamner à une vie d'esclavages en le dénonçant -ce qu'elle devrait pourtant faire au vu de son statut, et elle n'allait pas non plus le forcer à faire autre chose si c'était ça qui le comblait et le faisait vivre. Elle n'était plus cette agent qui arrêtait ce genre de trafic illégal, aujourd'hui, elle essayait juste de se faire une place parmi ses paires chez les gardiens, en tant que femme. Alors elle darda ses yeux sur lui, gardant le coton imbibé d'alcool entre ses doigts avant de souffler doucement, reposant le coton sur une plaie ouverte. Elle eut un petit sourire à ses mots et appuya un peu plus fort sur la plaie, comme pour le faire arrêter de dire des bêtises. Néanmoins, ce n'est pas pour autant qu'elle ne continua pas sur sa lancée. "J'en dis que tu devrais me faire goûter. Je te dirais ce qu'elle vaut à l'international! " Elle eut un petit rire. Après tout, le trafic d'herbe, c'était pas si grave. Ca aurait pu être largement pire. Elle en avait fumer pendant longtemps, notamment grâce à ses contacts dans les brigades anti-drogue et même si elle n'en fumait plus, ça ne lui empêchait pas de sourire à ce sujet. Elle reposa le coton sur la table, attrapant au passage la bière qu'elle s'était servie plus tôt pour en prendre une longue gorgée avant de s'attaquer aux bandages. A l'aide de ciseaux, elle coupa un morceau de bandage qu'elle enroula autour du biceps de son meilleur ami, là où une grosse coupure était bien ouverte. "Oh? ça veut dire que je vais devoir t'appeler le parrain maintenant? " Elle s'amusa de sa réponse avant d'ajouter un pansement à la coupure sur la clavicule ainsi qu'à d'autres endroits où les plaies étaient assez peu étendues. Elle regarda l'arcade sourcilière de son ami en croisant les bras, assez mécontente de la plaie qu'il avait. "je crois bien que ton arcade a besoin d'être recousue.. " Elle souffla avant de se détacher de lui, rangeant les bandages, pansements, cotons et autres ustensiles de soin. "Ca fait combien de temps que tu trempes là dedans? " Elle demanda, curieuse tout en s'installant sur le bord de la table basse. Elle était véritablement curieuse de savoir depuis quand il trempait là dedans et pourquoi aussi. "Et qu'est ce qui t'a poussé à bosser là dedans? " On aurait presque dit une conversation banale à propos d'un job banal si le contexte avait été exclu, mais ce n'était pas le cas.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Mori Janssen
avatar

Célébrité : henrik holm
Messages : 59
Date d'inscription : 21/01/2017
Chien
Age : 23
Argent : 379
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : petit dealer qui prend de l'ampleur

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

QILING

Tu fronces légèrement les sourcils sous le pressement de ses doigts. La douleur te fait sourire tout comme la peine. C’est de ça dont tu te nourrissais après tout pour recruter des gens et les faire devenir fidèles. La détresse. La drogue aussi. Les gens vont mais ne reviennent jamais de ton business. Ils restent là. Fument. Roulent. Vendent. Se battent quand des merdes arrivent. Et toi tu contrôles tout. Tu tires les ficelles de toutes tes marionnettes. Et ces marionnettes ne peuvent jamais fuir. Même quand elles le souhaitent, tu les retiens toujours. Tu leur laves le cerveau et les condamnes à rester sous ton joug. Mais ça, ça devait rester secret. Même kashi ne se devait pas de connaitre tes compétences de manipulateur. Tu regardes ton bras avant de ricaner « - j’en ai sur moi naturellement. Je pense qu’on peut profiter un peu. Même ta boule de graisse sur pattes. » tu secoues la tête et pointe ton sac du menton pour qu’elle lui amène. « - je savais pas que toi tu en consommais. T’es pas une G.I des injustices ? » tu regardes ailleurs avant de hoqueter. Le parrain ? il ne fallait pas exagérer. Tu es puissant mais tu n’auras jamais la classe des grandes familles mafieuses, à ton grand regret. « - pas tout de suite. Je n’ai pas encore ce genre d’empire, et je préfère l’ombre d’une cave à la lumière d’une villa. » tu as toujours été discret sur ce point-là. Même ta maitresse ignore tout de ta vraie vie. Pour les gens tu n’es qu’un étudiant étranger, brillant et accueillant et c’est déjà bien assez. Tu regardes kashi s’installer en face de toi avant de hausser les épaules. « - une aiguille du feu et c’est parti non ? » un rictus s’affiche sur ta face détruite. Puis vint la question la plus intéressante. comment est-ce que t’en es venu à diriger bientôt une centaine de personnes ? tu ricanes à nouveau « - eh bien. C’est ma pharmacie. Je ne suis pas vraiment tombé là-dedans, c’est plutôt moi qui ai commencé à happer la drogue. Je ne fais pas tout ce qui est ecsta ou piqûre ça ne m’intéresse pas. Un jour j’ai fumé et je me suis dit dans mon bar tabac, pourquoi pas. faisons la à la breaking bad. » une référence chez les jeunes. tu es certain que kashi peut comprendre tout ça. Les motivations ? tu n’en as pas. C’est juste tombé au bon moment et tu as eu la maturité pour gérer ce genre d’entreprises. « - alors ? un petit joint avant de recoudre ? »
Bai Kashi
avatar

Célébrité : Priyanka Chopra
Messages : 178
Date d'inscription : 08/03/2017
Serpent
Age : 28
Argent : 482
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : gardien ; fleur bleue.

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

FLEUR BLEUE

face to face, eye to eye。
feat. mori janssen


Un haussement de sourcil marque le visage de l'indienne alors que son regard se pose sur le jeune homme en face d'elle puis sur l'animal qu'elle possède, allongé sur le reste du canapé, sa queue tapotant joyeusement le cuir du canapé. Son sourire s'élargit légèrement alors qu'elle finit par remballer tout le matériel qu'elle avait utilisé jusque là, désormais inutile pour ce qui restait à soigner. "Même pas en rêve, il est assez cinglé comme ça, pas la peine d'en rajouter. " Et tu avais besoin qu'il reste un minimum lucide, surtout si elle retouchait à cette petite chose. Elle s'éloigne du jeune homme et attrape le sac qu'il lui a désigné, attrapant la hanse d'une main avant de lui lancer dessus, profitant d'avoir les mains libres par la suite pour les désinfecter à l'aide d'un gel qui traînait sur la table basse. Elle savait son ami clean, mais n'ayant pas pris de précautions avant, elle préférait autant se les désinfecter maintenant.. même si l'utilité était plus ou moins égale à zéro. "Je consommais. " elle rectifia en souriant. "Et ce n'est pas parce que je travaillais pour l'injustice dans ce beau monde que ça m'empêchait de profiter de mes contacts dans les brigades anti-drogue d'Interpol et de leurs belles petites réserves. " Elle se tourna vers lui en souriant, attachant rapidement ses cheveux en une queue de cheval. "Et crois-moi ou non, les Bruxellois ont une très belle collection, de l'Indica à la Sativa en passant par l'herbe afghane. " Elle eut un large sourire alors qu'elle se réinstallait face à lui, sur la table basse, l'écoutant en fouillant dans le kit de premier secours trouver ce dont elle avait besoin pour la suite. "L'ombre à la lumière, ça ne m'étonne pas de toi. " Elle trouva finalement ce qu'elle cherchait : un kit d'aiguilles fines et des fils de suture. Bon, elle n'avait pas fait ça depuis un petit moment, ça risquait d'être laid, mais elle n'avait rien de mieux. "C'est toi qui vois. Soit je suture à l'arrache parce que je suis pas infirmière, soit je cautérise avec un couteau bien chauffé. Mais je pense qu'on va rester sur la première option, hein? " Parce que la cautérisation, ça risquait de lui laisser une cicatrice encore plus moche et que ça faisait un mal de chien et elle n'avait pas de quoi prévenir un quelconque problème vis à vis de la douleur. "A la Breaking Bad.. Carrément ! Et tu as jamais eu peur de te faire chopper? Parce que j'imagine que ce n'est toujours pas légal ou dépénalisé. Quoique, te connaissait, le faire que ce ne soit pas légal t'excite d'autant plus. non?" Elle leva les yeux du kit en souriant. Elle posa le kit sur la table basse, se levant pour rejoindre le coin cuisine. Elle fouilla pendant un petit moment avant d'en ressortir avec une paire de gants fin en latex, deux flasques de rhum et une petite bouteille d'alcool à 90°. "Après. Tu en auras plus besoin après, et je pourrais pas me concentrer si je fumes maintenant. " Elle se réinstalla devant lui, enfilant les gants avant de lui tendre une des deux flasques de rhum. "Bois. Tu vas en avoir, ça va probablement faire un mal de chien. "

♡ ♡ ♡
MACFLY
Contenu sponsorisé



 
face to face, eye to eye ; ft. janssen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» SUPERMAN IV, LE FACE A FACE (1987)
» Face à face
» Liane Foly : Face à face (RTL-TVi 28/03/2008)
» [Disney Channel Original Movie] Camp Rock 2 : Le Face à Face (2010)
» Face à face (Jisbon/RJ) ^
Page 1 sur 1
Sauter vers: