L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Chen Bo Hui
avatar

Célébrité : Lee Sungjong
Messages : 249
Date d'inscription : 14/03/2017
Chien
Age : 23
Argent : 570
Rumeurs : Aucune rumeur pour le moment
Emploi et rang : Serveur dans le restaurant du Lotus rouge. (Bi jade)

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

BI JADE

You didn't see anything


« Nothing's wrong anyway »

 Bo Hui n'arrêtais pas de se mordre la lèvre, signe distinctif qui indiquait qu'il était nerveux. Le jeune homme n'était pas du genre cachottier. Il avait ses secrets bien sûr, que peu de gens connaissaient, Tomo et Yu principalement, mais mis à part ça, le blond n'était pas menteur. Il n'avait rien à se reprocher, du moins jusqu'à il y a deux jours. Lorsque Xiu Wen est venu lui demander son aide un soir, une balle de pistolet dans le mollet, il lui avait à nouveau porté son aide, bien qu'hésitant et absolument peu sûr de ses capacités à pouvoir le faire. Il avait réussi tant bien que mal à retirer le morceau de métal de sa chair, et le lendemain matin le brun avait disparu, ne laissant comme seul indice de sa venue, une large tâche de sang sur les draps de Bo Hui.  Comble de malchance, le serveur devait couvrir les horaires de travail d'un collègue malade ces deux derniers jours. Travaillant bien plus qu'à l'accoutumée, il n'avait pas eu le temps de s'occuper de son linge de lit, la marque de sang toujours présente bien qu'il ai tenté de la laver à la main.

Il devait jeter les draps s'il ne voulait pas éveiller les soupçons, ou du moins les laver plusieurs fois en machine. Bien sûr, il était tout simplement hors de question qu'il demande aux femmes de ménages ; ces dernières lui auraient très certainement demandé des explications qu'il ne pouvait pas donner. Lui même n'était pas blessé, et n'avait donc pas pu être la cause de cette marque. Et bien évidemment un « j'ai eu mes règles pour la première fois cette nuit » ne serait sans doute pas passé, même s'il avait tenté de plaisanter.
C'est donc avec un tas géant de linge dans les bras que le blond sorti de sa chambre tard ce soir là, espérant croiser le moins de monde possible dans les couloirs. Il était près de 23h et Bo Hui croyait naïvement que le plupart des gens seraient déjà dans leurs chambre respective. Il prit soin malgré tout de ne pas laisser la tâche de sang à la vue de tous, faisant une boule avec son drap pour que seules les parties impeccables puissent être aperçues. Mais le jeune homme portait malgré tout un air anxieux sur son visage androgyne, trahissant son état nerveux.

Jusque là, son plan marchait comme sur des roulettes. Les quelques personnes qu'il croisait ne portaient même pas attention à lui, ou au grand maximum, le saluaient d'un sourire. Le serveur en fut soulagé, encore plus lorsqu'il arriva enfin dans le couloir où se trouvait la grande laverie. Tournant au coin de celui ci, il ne vit pas la personne qui venait en sens inverse malheureusement, la cognant sans grande violence, mais assez fort pour qu'il manque de faire tomber ses draps ; les agrippant un peu plus fort entre ses bras, par peur. « Je suis vraiment désolé. » Dit il poliment en s'inclinant devant la jeune femme. Bo Hui ne lui avait jamais parlé, mais il la reconnaissait. Choi Yoo Jin, une des dirigeantes. Inspirant profondément mais silencieusement, il lui sourit. « Je ne vous ai pas fait mal j'espère ? » Intérieurement, le jeune homme priait pour qu'elle poursuive son chemin, afin de pouvoir en finir avec ce qu'il devait faire.

code by ORICYA
Choi Yoo Jin
avatar

Célébrité : Kim Ji Soo (Jisoo - BlackPink)
Messages : 342
Date d'inscription : 26/01/2017
Singe
Age : 25
Argent : 912
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Héritière et Diamant de Corée

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DIRIGEANTE: LE DIAMANT DE CORÉE

You didn't see anything


« Nothing's wrong anyway »

Il était tard, et les couloirs de l’hôtel étaient vides. Seuls les pas de la dirigeante se faisait entendre. Que faisait-elle ici ? Rentrant d’un entretien important qui avait commencé depuis le diner, la jeune femme rentrait seulement pour aller dans ses appartements. Las, et fatiguée, elle voulait juste rentrer dormir et ainsi récupérer les nuits de sommeil qu’elle n’avait pas eu.
Alors qu’elle marchait dans l’angle, elle percuta un petit blond qu’elle reconnut tout de suite: Chen Bo Hui. S’arrêtant, elle remarqua que l’employé semblait bien pressé, et ce, à une heure pareille. « Ce n’est rien » dit-elle avec un sourire aimable. « Non tout va bien » Elle allait se détourner, jusqu’à ce qu’une question lui parvint.
« Tu sembles bien pressé. » Elle jeta un coup d’oeil aux draps que l’employé serrait dans ses bras, et une tâche suspecte attira ses yeux. On aurait dit, du sang. Intéressant. Approchant sa main du drap en question, elle en tira juste un pan pour voir qu’il s’agissait bien de sang. « Tu t’es blessé ? » demanda-t-elle, bien que le jeune homme avait l’air d’aller bien. Et à moins qu’il n’ai le sang très fluide, on aurait dit des tâches issues d’une blessure plus grande qu’une simple égratignure. Lâchant le drap, la dirigeante posa ses yeux sur Bo Hui. Il avait l’air de cacher quelque chose. Une personne qui ne savait pas vraiment mentir, cela se voyait. 
« J’ignore ce qu’il s’est passé, mais fais attention, ce serait regrettable que quelqu’un d’autre ne le remarque…Comme le quartier maître. » Ses traits s’affaissent quelques peu, comme si elle le mettait en garde, puis elle rajouta d’un air plus doucereux, qui se veut innocent: « Tu m’as l’air d’ère un gentil garçon, cependant, je te conseille fortement de faire attention à ce que tu fais entre ces murs. Des yeux et des oreilles perdues peuvent vite capturer des informations importantes. »
Croisant ses bras sur sa poitrine, elle observa la figure du pauvre employé. Yoo Jin avait su que Xiu Wen, son soit disant ami qui n’en était plus un maintenant, avait été soigné par quelqu’un après sa punition. Après tout, il se pouvait fortement que cela soit Bo.
Avec un bref sourire, elle dit avec plus de gaieté : « J’ai su que tu as pris soin de Xiu Wen il y a quelques temps. C’est gentil de ta part…Cependant, une punition est une punition. Tu vois ce que je veux dire ? » Elle sous-entendait par là que si Bo ne voulait pas se mouiller dans des histoires qui ne le concernaient en rien, alors il ferait mieux d’arrêter. « Je ne dirai rien de ce que j’ai vu ce soir, je pense que tu as d’autres choses à faire et moi aussi, fais attention » Avec une tapote sur l’épaule, elle s’éloigna quelques peu, ses traits arrêtant de feinter l’innocente jeune femme.

code by ORICYA
Chen Bo Hui
avatar

Célébrité : Lee Sungjong
Messages : 249
Date d'inscription : 14/03/2017
Chien
Age : 23
Argent : 570
Rumeurs : Aucune rumeur pour le moment
Emploi et rang : Serveur dans le restaurant du Lotus rouge. (Bi jade)

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

BI JADE

You didn't see anything


« Nothing's wrong anyway »

Il fut rassuré. Pas pour longtemps malheureusement, mais durant un cours laps de temps, Bo Hui fut soulagé que la jeune femme n'ai rien. Ils n'avaient jamais parlé, il l'avait servie peu de fois au restaurant. Mais Yoo Jin semblait être une jeune femme douce et gentille, du moins en apparence. Son sourire s'effaça quelque peu à sa remarque. Oui il était pressé, il devait d'ailleurs se dépêcher avant qu'il ne finisse par croiser quelqu'un d'autre. Il suivit le regard de la jeune femme des yeux, sur les draps qu'il portait, et alors qu'il s'apprêtait à faire un pas en arrière, elle fut plus rapide. Son teint devint livide, lui qui avait déjà la peau pâle et s'empressa de camoufler la tâche de sang à nouveau, son sourire à présent dissout.

Yoo Jin était curieuse, il n'aimait pas trop cela. Ce qu'il aimait encore moins, c'était le mensonge mais Bo Hui ne pouvait malheureusement pas se protéger autrement. « Oui, accidentellement. » Dit-it. Pourtant en apparence, tout allait bien. Évidemment. Mais il ne chercha pas à donner d'excuses, n'en donnerait certainement pas si elle demandait des explications.
Le blond fronça les sourcils. Il avait beau être gentil, le jeune homme n'était ni naïf, ni bête. La dirigeante venait très clairement de le menacer. Des sous entendus, certes, mais qui ne lui avaient pas échappés. Mais pourquoi ferait-elle ça ? Pour quelle raison voudrait elle menacer Bo Hui de tout révêler au quartier maître ? Ils ne se connaissaient pas, et à moins de preuves du contraire, il ne lui avait jamais causé de tort. Encore une remarque sournoise. Le serveur resta immobile mais gardait ses sens en alerte, les yeux rivés sur la jeune femme, une once de curiosité et de surprise se lisant dans son regard. « Est-ce là une menace mademoiselle Choi ? Ou bien une simple mise en garde ? Dans tous les cas, je ne comprends pas. Je n'ai rien fait qui puisse vous nuir. »

Ce n'est que grâce aux paroles suivantes qu'elle prononça que tout fit sens dans l'esprit de Bo Hui. Du moins une partie. La question primordiale étant, comment a-t-elle été mise au courant ? Xiu Wen était un jeune homme mystérieux, le blond doutait qu'il ai dit à qui que ce soit qu'on l'avait soigné, et encore moins le nom exact de Bo Hui. Le brun n'était pas idiot. Lui même n'en avait parlé à personne... Alors comment. Le serveur cligna des yeux, feignant un air intrigué alors qu'il ne déviait pas son regard de celui de Yoo Jin. « Mademoiselle, je ne connais aucun Xiu Wen. Et je ne comprends pas de quelle punition vous parlez, vraiment. » Bien qu'il en doutait, Bo Hui espérait que son côté angélique embobinerai la jeune femme. Il en doutait fortement, mais il pouvait toujours espérer. Alors qu'il s'apprêtait à se défendre, laissant entendre qu'il s'était blessé lui même, il revint sur sa décision, les lèvres entrouvertes, il ne prononça pas un mot, sachant que cela pourrait lui nuire.

code by ORICYA
Choi Yoo Jin
avatar

Célébrité : Kim Ji Soo (Jisoo - BlackPink)
Messages : 342
Date d'inscription : 26/01/2017
Singe
Age : 25
Argent : 912
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Héritière et Diamant de Corée

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DIRIGEANTE: LE DIAMANT DE CORÉE

You didn't see anything


« Nothing's wrong anyway »

Une menace ? La jeune femme n’était pas vraiment sûre de lui répondre que oui. Et quand bien même elle admettrait que c’en était une, qu’est-ce que cela changerait ? Il n’était pas en mesure de la menacer en retour. Souriant légèrement, innocemment, la coréenne laissa un petit soupire lui échapper. « Tu es un piètre menteur Bo Hui… » Elle observa le blond avant de faire le tour, observant attentivement sa carrure. Puis elle s’arrêta de nouveau face à lui, toutes traces de gentillesse évanouies de son visage. C’était sa réelle identité. Une femme seule, froide, et certainement mal entourée, mais elle était forte. « Le mensonge, c’est ce que je déteste. Du moins que l’on me mente. » Le ton est froid, les paroles sont carrées et tranchantes. Puis elle se radoucit. Elle est tantôt la lionne, parfois un agneau. « Ne t’en fais pas, je ne ferai rien qui te nuira si tu me dis la vérité. Ce qui est fait et fait. Tu as un bon coeur, ne crois pas que je suis cruelle à ce point… »
La mine contrariée, la dirigeante plonge son regard de celui de Bo. Le tissu qu’il tenait dans ses bras lui paraissait plus suspect que cela, mais la dirigeante n’avait pas envie de creuser. Elle avait d’autres préoccupations que celles d’un employé. Reculant de quelques pas, la coréenne dit : « Fais attention à ce que tu fais, tôt ou tard, tout finit par se savoir ». Une autre mise en garde de sa part. Elle ne se mentionnait pas dans la mise en garde en question. Après tout, elle était un simple maillon de ce système perfide et incontrôlable. Les rumeurs, les dires allaient vites à Xian, et bien qu’avec beaucoup de précautions, la vérité finit inévitablement par éclater. « Bonne nuit Bo Hui. On se reverra sûrement ».
Aussi furtive qu’elle était venue, elle repartit sans accorder un autre regard au jeune homme, néanmoins satisfaite de sa conversation avec lui. Exercer une sorte de peur, une pression qui invoque de la crainte chez les autres la rendait plus forte dans un sens. Se protéger de ceux susceptibles de lui faire du mal, même s’ils n’avaient pas de mauvaises intentions. A Xian, il fallait surveiller ses arrières, ses amis et ses ennemis si on voulait gravir les échelons. Sa position n’était cependant pas gagnée par sa sueur ni son sang, mais elle se battait bec et ongles pour la garder.

code by ORICYA


Spoiler:
 
 
You didn't see anything [ft Yoo Jin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: