L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 689
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Le soleil s'écroulait au loin des terres de Xian et le ciel s'assombrissait au fur et à mesure de la disparition de ce premier. Les nuages s'épaississaient annonçant la venue d'un mauvais temps. Ce soir, la pluie arrosera notre monde cloitré. Je pensais alors, que je n'avais rien pris pour me protéger. Je n'avais pas de parapluie en ma possession, j'allais ainsi devoir me laisser tremper. À vrai dire, être mouillé ne me dérangeait pas vraiment. Il me suffisait d'attendre, avoir un peu de patience et je sécherais après un moment. Rien de bien méchant.
Actuellement, je me trouvais aux remparts de l'hôtel. J'étais en plein service depuis plusieurs heures déjà. Mes vêtements commençaient à se froisser par les nombreux passages que je réalisais autour du Lotus Rouge. Je vérifiais si toute mon équipe était bien placée, à son poste, toujours sérieuse et à ne pas rêvasser. Mon repos était rare quand je travaillais. J'étais constamment sur le coup, en train de bouger et de surveiller. Etant un homme bien trop impliqué dans son travail, j'en oubliais trop souvent de souffler. Même pendant la nuit qui m'était destinée à dormir, mes yeux restaient éveillés. Je souffrais depuis des années d'insomnies. Le passé venait me rattraper dans mes rêves, dans mes pensées, dès que mes yeux osaient se fermer. C'était la raison pour laquelle je bossais autant d'heures de la journée et de la soirée. Je préférais avoir la tête occupée, avec des fonctions bien carrées pour ne plus m'y replonger, dans ces moments qui me détruisaient.

Ce soir, j'avais un but bien précis, une information à transmettre à l'un de mes collègues Dragon Rouge, car j'avais besoin de son aide. Je poireautais près de la porte des remparts, en attendant sa venue que je lui avais préalablement prévenue. Pour une affaire, une enquête, j'avais besoin d'une seconde main, d'une seconde tête, tout en voyant dans son avancement, sa difficulté. Encore une disparition où les preuves étaient inexistantes. Juste le lieu était connu, la personne en elle-même et son métier. Trop de mystères pesaient sur cette histoire qui impliquait de nombreuses interrogations. Il fallait questionner de nombreux secteurs, des secteurs illégaux que nous, gardiens avions en quelque sorte, malheureusement prient l'habitude de convoiter au cours de nos missions. Les disparitions étaient fréquentes à Xian pour des raisons différentes ou non. Généralement, les motifs se ressemblaient. Souvent, une question d'argent ou de vengeance. Ces affaires, la plupart du temps, s'assourdissaient aux oreilles des citoyens pour ne pas les effrayer, les paniquer. Tout était gardé secret pour sûrement mieux manipuler. Oui, j'avais pris conscience depuis plusieurs années qu'à Xian et au Lotus Rouge, que tout n'était qu'une affaire de manipulation et de secrets. Le pouvoir et l'argent étaient la priorité des personnes de la haute société. Tout n'était que faux-semblant, mensonge et trahison.  Alors, j'avais appris à faire attention. À guetter mes arrières, mon entourage et ceux qui "me dirigeaient". Nous ne sommes jamais à l'abris, jamais en sécurité même les yeux fermés, bien au contraire, c'était le moment propice pour nous étouffer. Ainsi, voilà la raison de mon appel, de ma demande envers mon collègue. J'avais besoin de renfort, d'un autre mental fort pour poursuivre mes actions, mes recherches et mes interrogations.


TENUE




Spoiler:
 
Xu Liang
avatar

Célébrité : Aaron Yan
Messages : 121
Date d'inscription : 20/01/2017
Rat
Age : 33
Argent : 529
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien (Dragon rouge)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Quatre mois s'était écoulée depuis que tu étais devenu Dragon Rouge et pour le moment toujours rien. Tu avais espéré, en plus de ton ambition d'aller toujours plus loin et surtout plus haut, de trouver davantage d'information sur la mort de Chang Min. Voilà trois ans que ton meilleur ami avait quitté ce monde dans des circonstances étrange et suspecte... Un suicide ? Foutaise ! Tous ceux qui le connaissait bien savait pertinemment que ce grand gars n'aurait jamais mis fin à ses jours, malgré la difficultée à laquelle vous les gardiens pouviez faire face, il avait toujours été ce mec souriant, aimant vivre... Bon peut-être un tantinet cachottier mais rien en lui n'indiquait une envie de mettre fin à ses jours. Puis le comportement de certains supérieurs t'avaient semblé bien trop suspect, ainsi que toutes les embûches aux que tu avais rencontré au cours de tes recherches. Tout cela n'avait fait que confirmer tes soupçons, ce n'était pas un suicide, mais bien un meurtre qu'on avait camouflé et au vu des obstacles qui t'avaient barré la route, cela avait été prémédité par quelqu'un de puissant. Ce qui signifiait que si tu fourrais ton nez où il ne faut peut-être pas, tu avais de grandes chances de finir comme ton meilleur ami. Tu en avais conscience, mais tu ne comptais pas abandonné l'affaire aussi facilement.

Tu avançais silencieusement jusqu'au escalier que tu empruntais tranquillement. Wang t'avait donné rendez-vous près des portes des remparts pour te parler et très certainement te transmettre une information importante. Si dans votre jeune époque tous les deux, vous étiez de grands rivales, depuis la mort de Chang Min vous vous étiez pas mal rapprochés. Tout comme toi, lui aussi trouvait la mort de Chang Min suspecte et c'est pourquoi il t'a aidé à trouver des pistes, des informations à ce sujet. Il fût pour toi une très grande aide, bien que vos recherches n'aboutissaient pas à grand-chose. C'est pourquoi quand il avait besoin de toi pour quelque chose tu étais là pour l'aider, reconnaissant de son. Il était important de s'entre-aider, surtout dans ce monde cruel dans lequel vous viviez où manipulation et pouvoir régnaient en maître.

Tu ne mis pas longtemps à arriver jusqu'à Wang que tu saluas d'un simple geste de la main tout en t'avançant vers lui pour lui demander sur un ton de voix plus bas que la normal, afin que de potentiel curieux ne vous entendent pas, car à Xian, il fallait se méfier de tout et faire attention à la moindre chose qui vous entouraient. « Je t'écoute. Tu as besoin de moi ? »   Droit sur tes jambes, les mains dans les poches de ton pantalon noir, tu l'écoutas attentivement sans l'interrompre. Si effectivement il avait besoin de ton aide, ta réponse était bien sûre évidente.

Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 689
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Je le voyais au loin s'approcher de moi petit à petit, dans sa tenue sombre exigée pour notre boulot. Tout comme moi, il s'avançait dans un silence, sans aucune extravagance, les mains dans les poches. Comme des suspectés, des victimes de la société, nous regardions notre environnement comme si nous étions guettés, tel était pour les gardiens, leur fardeau. Ainsi, après la rapide inspection, il commença à me dire quelques mots. Le regard fixé sur la grande porte de l'hôtel, je lui répondis: Oui j'ai besoin de toi. Un moment d'abstention pour la réflexion et l'écoute. Je tendais l'oreille, pour entendre un bruit, un pas, des paroles et chuchotements qui pourraient surgir d'un côté ou un autre. Rien. C'était alors quelque peu certain, il n'y avait personne dans les parages pour nous épier. Tu as pris connaissance de la dernière disparition de la prostituée ? Une question qui mènerait sur une autre bien évidemment. Je posais les bases de la conversation pour savoir si j'avais besoin de lui donner plus de détails sur l'affaire ou pas.

En parlant de cette affaire, pour davantage se centrer dessus, j'avais besoin de plus d'informations. Je n'avançais pas très vite pour le moment, ce qui n'était clairement pas dans mon habitude. Alors, oui je faisais appel à Wang, un camarade pour trouver encore des indices, des réponses aux questions. C'était mon devoir de régler ces problèmes, de trouver les coupables, de pointer du doigt le responsable. Cependant, tout seul sur cette enquête, je ne pouvais pas. Si, je le pouvais... mais, ça me prendrait beaucoup trop de temps. Et les choses s'accumulaient. Je n'avais pas que cette affaire sur les épaules, bien d'autres étaient en cours et à venir. Je ne pouvais me permettre de traîner, de glander. Il fallait toujours que j'aille à vive allure, toujours plus vite, ne jamais relâcher, toujours avancer. C'était en cela que notre travail était fatigant, épuisant. Pour cela que mes nuits se faisaient courtes et fiévreuses.

Je vais essayer de faire court parce que je ne trouve pas cet endroit très favorable pour notre conversation. J'étais toujours inquiet, du moins jamais trop rassuré par les endroits du Lotus Rouge, même en ville pour l'avouer. Entre ces remparts, je ne me sentais pas en sécurité, constamment observé, espionné. J'étais peut-être parano, dans une folie, néanmoins il était difficile de ne pas l'être avec mon métier et mon passé. Il me faut ton aide pour avancer sur cette affaire. Je veux plus d'infos sur cette femme, sur les raisons de sa disparition. Peux-tu m'aider ? Je le regardais enfin pour appuyer mes mots. Son aide me serait précieuse parce que je connaissais son sérieux, son courage et son implication dans ce qu'il faisait. Je savais que je pouvais lui faire confiance.


TENUE




Spoiler:
 
Xu Liang
avatar

Célébrité : Aaron Yan
Messages : 121
Date d'inscription : 20/01/2017
Rat
Age : 33
Argent : 529
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien (Dragon rouge)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Depuis que vous étiez devenus gardiens, vous étiez devenus de plus en plus méfiant du monde qui vous entouraient. Oui, on pouvait dire que vous étiez devenu en quelque sorte paranoïaque, au point que d'un point de vue externe, on pourrait vous prendre de total fou. Ce que vous étiez un peu sans vraiment le savoir, difficile de garder totalement la tête froide dans le monde dans lequel vous viviez. Même si vous ne laissiez rien transparaître votre âme n'était pas pour autant en paix, en tout cas la tienne ne l'était pas et peut-être celle de ton confrère non plus... Après tu n'étais pas dans sa tête pour réellement le savoir et tu n'étais pas plus curieux que ça pour lui demander si comme toi il lui était arrivé de faire des cauchemars.

Proche de lui, sans non plus le coller, juste assez pour qu'il n'est pas à parler trop fort pour que tu comprennes ces paroles. Tu ne fus pas surpris plus que cela, quand il évoqua la dernière disparition en date : celle d'une prostituée. « Oui, j'en ai entendu parlé.  » Mais étant pas chargé de cette affaire, tu ne t'étais pas spécialement intéressé. De plus, comme un bon nombre de personne, la disparition de cette prostituée ne t'affectais pas. Oui c'est moche à dire, mais c'est ce que tu pensais. Puis sincèrement, mise à part à son patron (et encore) à qui pouvait-elle manquer ? Enfin si Wang était chargée de cette affaire, c'est qu'elle méritait d'être résolu, non ? Rien que le fait d'évoquer cette affaire, tu compris, bien avant qu'il ne disent, qu'il avait besoin de toi pour trouver plus d'informations. Petit sourire en coin, tu le regardas droit dans les yeux. « Comme si j'avais besoin de te dire ma réponse. » C'était éventuellement « oui ». Tu lui étais reconnaissant de t'avoir aidé et t'aider encore quand il trouvait quelque chose à propos de ton enquête personnelle, puis il était toujours bon qu'entre gardiens vous vous aidiez. Puis à deux, on avançait mieux que tout seul, non ? « Je te trouverai ça. » Trouver ce genre d'information n'était certes pas facile, néanmoins tu savais comment tu pouvais les obtenir. Tu connaissais quelques informateurs au sein de Xian vers qui tu pourrais te tourner. Des informateurs qui savaient bien tenir leur langue, il faut dire que tu leur as bien appris à le faire. Tu n'es pas seulement qu'un diable de gardien avec ton équipe... Avoir un réseau d'informateurs étaient toujours bons, surtout pour enquêter, car ils étaient parfois bien plus au courant que vous, sur des choses, des faits qui se passaient dans l'ombre.

« Tu tiens le coup ? » demandas-tu quand même en le regardant. La vie de gardien était particulièrement fatiguant. Surtout pour vous, les Dragons Rouges, qui aviez davantage de responsabilités et d'affaires sur le dos. Par chance, toi tu avais bouclé hier, deux petites affaires qu'on t'avait assignées et il t'en restait une, mais tu pouvais très bien l'aider en plus de t'occuper de la tienne. Puis pour trouver ces infos, tu estimais qu'il te fallait grand maximum quatre jours, pour avoir assez de matière pour lui faire ton rapport.
Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 689
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

L'enquête dont je me chargeais n'était pas différente d'autres affaires que nous avions pu avoir. Étrangement, elle avait pris des proportions inattendues et de plus en plus de monde en parlait. En fait, cette affaire était bien trop commune pour qu'elle ne soit pas intéressante. Les gens inventaient des histoires autour de cette disparition, ils s'imaginaient souvent le pire, des scénarios dignes des plus grands thrillers. Souvent, la réalité ne pouvait se savoir, être imaginée. Elle dépassait nos attentes et nos imaginations. Parfois, elle était très simple, les schémas se répétaient. Et des fois, elle était différente, inattendue et choquante. Ce genre de sentiments et de pensées ne m'atteignait guère. Mon boulot se centrait uniquement sur les raisons, les détails, le pourquoi et les coupables de cette affaire. Je ne prenais pas un parti. Je me fiais simplement aux résultats que je trouvais.

Ainsi, Liang en avait entendu parler. Pas étonnant, tout en sachant que les missions s'exposaient à tous les Dragon Rouge. Nous ne choisissions pas nos missions. Dès que nous en avions terminé une, la prochaine venait d'elle-même. De toute manière, elles étaient toutes à faire et à prendre, qu'elles nous plaisent ou non.

De sa grande générosité, Liang était prêt à me soutenir et à me fournir son aide pour cette mission. Ce plaisir se traduisait par un sourire satisfait dessinait sur mes lèvres légèrement gerçaient par le froid du moment. « Je te remercie mon ami. » Je posais une main sur une de ses épaules, lui apportant le peu de chaleur qui me restait dans mon cœur. Je réalisais alors, que j'étais chanceux d'avoir fait la rencontre de cet homme. Sans lui, mon métier aurait été plus ennuyant. Et dans ces situations comme l'actuelle, vers qui aurais-je pu me tourner ? Je ne savais pas. Je n'avais pas tant d'amis au compteur. Je passais la majorité de mon temps à travailler. Il m'en restait peu pour entretenir des amitiés.

« Hum ? » J'étais faussement interrogé par sa question que j'avais très bien comprise. Je m'étais simplement sorti des idées que j'avais eues en tête un peu plus tôt.
Je me sentais un peu tendu, peut-être à cause du manque de fatigue. J'étirais en l'air mes bras que je rejoignais en serrant mes mains l'une contre l'autre. Un léger grognement d'exténuation sortait de ma bouche. Puis, mon corps se relâchait dans les secondes qui suivaient. « Oui, j'essaye du moins de rester éveiller et attentif. Le manque de fatigue épuise mon corps et mon mental pourtant faits de fer et de plomb. » J'étais aussi tendu qu'un bambou et je m'asséchais comme la mer d'Aral. Je restais cependant toujours debout, prêt à me battre chaque jour que faisait le monde. « Et toi, comment te portes-tu ces derniers temps ? Et tes missions où en sont-elles ?  » J'avais eu l'impolitesse de lui demander un service avant de prendre de ses nouvelles. Cette affaire devait inconsciemment me tracasser pour que j'agisse de la sorte.  



TENUE




Spoiler:
 
Xu Liang
avatar

Célébrité : Aaron Yan
Messages : 121
Date d'inscription : 20/01/2017
Rat
Age : 33
Argent : 529
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien (Dragon rouge)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

« Tu n'as pas besoin de me remercier, je te suis reconnaissant de m'avoir aidé également, même si les pistes n'ont mené à rien. » Du moins, à chaque fois que tu avais l'impression de trouver quelque chose, un obstacle se dressait devant toi et l'empêchait d'en savoir plus. Quelqu'un te barrait la route, c'était indéniable. La question était de savoir qui ? Était-ce la personne cachée derrière la mort de Chang Min ? Très certainement... Si ce n'était pas lui directement, c'était un de ses larbins. Ce qui supposait que cette personne devait être assez influente pour t'empêcher d'aller plus loin à chaque nouvelle piste trouvée. Assez également pour que les plus hauts placés à cette époque refusent que tu vois le corps de ton meilleur ami. Oui cette affaire était louche... Si d'autres s'étaient faite une raison en pensant réellement que Chang Min s'était suicidé. Toi, tu n'étais pas prêt de lâcher l'affaire, même si ta vie était en danger.

Wang avait fini de te faire part de sa requête. Tu aurais très bien pu partir sans demander ton reste avec un simple salut pour retourner à tes occupations, mais tu ne le fis pas. Au contraire, tu lui demandas s'il allait bien, s'il tenait tout simplement le coup face à la vie qu'ils menaient tous les deux. Une vie épuisante et sombre. Et oui, la vie de gardien n'était pas rose et pourtant, tu ne regrettais point le choix que tu avais fait d'entrer dans les rangs. Certes, si au début ce n'était qu'une façon pour toi de te rebeller contre ton père, cela avait fini par faire partie intégrante de ta vie. Tu vivais, mangeais, dormais comme un gardien. Au fond ce n'était plus une fonction, mais une partie de toi. Tu eus un petit sourire bref sur le bout des lèvres à ses paroles. C'est vrai, vous étiez fait de fer et de plomb, malheureusement vous n'étiez que des humains et non des machines, même si parfois on pouvait douter de votre humanité dans le cas de certaines de vos missions. « On va dire bien, même si comme toi rester éveillé et attentif sont toujours de dure épreuve auxquelles il ne faut pas flancher. » Oui, c'était dur de ne pas se laisser abandonner dans les bras de Morphée même ne serait-ce qu'une toute petite seconde. Néanmoins, c'était le prix à payer en étant Dragon Rouge, plus de travail, plus de responsabilité, un salaire un peu plus conséquent certes et surtout une vie moins libre, même si vous pouviez vagabonder où bon vous semble. « Pour ce qui est de mes missions, j'ai bouclé deux petites affaires qu'on m'avait confiées hier. Et j'en ai eu une nouvelle. » Ce qui était souvent le cas quand on finissait une mission, une autre arrivait presque automatiquement derrière, comme si c'était une manière de vous occuper afin que vous vous n'ennuyiez pas. « Je n'ai pas encore commencé à me pencher totalement sur cette dernière, mais elle va être moins facile que mes deux dernières.» Tu n'avais pas eu le temps de réellement chercher des informations et enquêtez sur celle-ci, bien trop occupé par une autre affaire, cette fois-ci personnelle. « Dis-moi, est-ce que tu aurais quelques informations sur certains dirigeants ?»
Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 689
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

J'avais tenté avec les moyens que j'avais eus à l'époque de trouver des indices sur la disparition de son grand ami. Nous n'avions rien eu au bout du compte, de mon côté et du sien. Cette histoire mystérieuse se répétait encore ces derniers temps, avec la disparition de la prostituée. Les problèmes ne s'arrêtaient pas sur ce point. D'autres choses rentraient en compte depuis quelques semaines. Je devais impérativement en parler avec Liang le plus tôt possible.

Je réfléchissais à ces mots. Nous ne devions pas flancher comme il le disait. Nous avions bien trop à faire pour nous permettre de péter un câble et de tout foutre en l'air. Nombreux ont été ceux qui abandonnaient, pour la plupart ils n'arrivaient pas jusqu'au rang de Dragon Rouge. D'où la raison que notre nombre était faible. Les responsabilités étaient grandes, lourdes à porter et à gérer. La fatigue et le stress étaient les premiers symptômes à nous toucher, nous torturer la santé et l'esprit.

Je l'écoutais parler de ses affaires terminées et de celle qui était en cours. Malheureusement pour lui, j'allais encore lui en donner de nouvelles. Mais avant de commencer à lui en toucher deux mots, je devais lui répondre à sa dernière question. « Tout dépend de quels dirigeants tu parles. » J'étais assez sceptique sur ce sujet. Les dirigeants et moi, nous étions fatalement liés par mon plus grand déplaisir. Je ne les portais pas dans mon cœur, bien loin de là. J'évitais cependant, de trop le crier et d'apaiser ma rage qui avait tendance à prendre le dessus sur moi.

« Liang, j'ai d'autres mauvaises nouvelles à te faire part. » Un regard à gauche, un regard à droite, je me méfiais de mon environnement. J'avais la crainte que des oreilles baladeuses traînent dans les parages. Ce que j'allais lui dire était classer secret et ne devait surtout pas s'ébruiter. « Je ne sais pas si on t'a tenu au courant, mais un gardien a également disparu. » Un gardien d'une autre équipe parce qu'il ne manquait personne dans la mienne. C'était sûrement la même chose pour mon coéquipier, sinon je pense qu'il m'en aurait informé bien avant. « Il va falloir éclaircir cette affaire au plus vite et être discrets. » Si l'absence du gardien venait à se savoir, la réputation de notre métier en prendrait à gros coup. Les choses se passaient très vite à Xian, tant et plus au Lotus Rouge. L'affaire pourrait prendre une tout autre histoire en passant de la bouche d'une personne à une autre. Les paroles se transformaient, et souvent n'avaient plus le même sens qu'au départ. C'était la raison du pourquoi nous devions être prévoyants sur nos futures actions menées dans nos différentes missions.
 
Spoiler:
 


TENUE




Spoiler:
 
Xu Liang
avatar

Célébrité : Aaron Yan
Messages : 121
Date d'inscription : 20/01/2017
Rat
Age : 33
Argent : 529
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien (Dragon rouge)

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Tu avais besoin d’information au sujet d’une dirigeante. Malheureusement tu ne savais pas vers qui en obtenir, tu n’avais confiance qu’en très peu de personnes et celle qui avait eu la chance d’obtenir ta confiance n’était pas apte à te donner le genre d’information que tu souhaitais. La seule personne à qui tu pouvais réellement demander sans craindre un quelconque jugement, était Wang, ton cher confrère Dragon Rouge. « Le diamant de Corée. » lâchas-tu simplement pour répondre à quel dirigeant t’intéressait. Oui cette belle et jeune dirigeante que tu avais rencontrée. Cette demoiselle qui semblait être tombé en quelque sorte sous ton charme, une mauvaise chose pour elle, car tu allais en profiter tel le connard que tu pouvais être. Surtout quand tu savais que cela allait être bénéfique pour toi, tant que tu ne te faisais pas prendre.

Wang annonça une autre mauvaise nouvelle, tu fronças les sourcils alors qu’il évoqua la disparition de l’un de vos confrères. « C’était donc vrai. » Tu avais intercepté quelques petits commérages à ce sujet, mais comme on ne te l’avait pas dit concrètement, tu n’avais pas réellement cru ses paroles. Ça ne te plaisait pas. Quand l’un des votre disparaissait ce n’était pas bon. Même très mauvais. « Ne t’inquiète pas pour ça. » Il était évident que cette affaire ne devait pas s’ébruiter. Sinon votre réputation en pâtirait et pas seulement elle ne ferait qu’alerter encore plus les habitants de Xian. Surtout que les gens avaient tendance à déformer toutes les rumeurs qu’ils pouvaient entendre, c’est pourquoi vous alliez devoir être très prudent afin qu’il n’y ait aucune fuite.

Tu étais tendu… Même si tu avais tendance à te montrer plutôt personnel, se fichant un peu de ceux qui t'entouraient, la disparition de l'un des votre, te faisait en quelque sorte repenser à Chang Min. Tu n'aimais pas cette sensation désagréable, cette appréhension de ne pas retrouver vivant votre collègue qu'il soit fleur bleue, tigre blanc ou même dragon rouge. « J'espère qu'on le retrouvera. » Bien que les chances restaient maigres, surtout quand il s'agissait d'un gardien. C'était malheureux à dire, mais votre vie était beaucoup moins précieuse que celle d'un dirigeant ou d'un citoyen de Xian richissime. « Cette affaire est louche. Pourquoi enlever l'un des notre… » Cela n'avait pas de sens pour toi, ce n'était pas logique que l'un d'entre vous disparaisse comme ça sans raison. « Si j'ai compris, on n'est pas près de se reposer. » dis-tu en reposant ton dos contre la pierre et te grattant la nuque. Tu allais devoir ordonner tes priorités, car tu n'allais pas réussir à gérer tout en même temps. Tu n'étais pas un super héros capable de te dédoubler à ton plus grand malheur, car ce pouvoir pourrait bien t'aider et même aider tous les gardiens. « Tu as d'autres mauvaises nouvelles à me confier ? » demandas-tu prêt à accueillir une autre mauvaise nouvelle si elle existait.


Spoiler:
 
Huáng Fǔ Wang
avatar

Célébrité : Lee Joon-gi
Messages : 588
Date d'inscription : 10/01/2017
Chien
Age : 34
Argent : 689
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Gardien, Dragon Rouge.

更多信息
Réputation:
20/100  (20/100)

DRAGON ROUGE


Aux âmes volées
Liang et Wang

Ainsi, il voulait avoir des informations sur le Diamant de Corée. Etrange situation, puisque j'avais rencontré cette personne peu avant ma rencontre avec Liang. Nous avions passé un contrat selon une requête qu'elle m'avait demandée. Pourquoi voulait-il avoir des renseignements sur elle ? Voilà ce que je me demandais. De plus, si je lui en donnais, qu'allait-il en faire avec ? « Le Diamant de Corée ? Actuellement non. Mais je pourrais t'en trouver. » Je ne lui demandais pas encore ce qu'il comptait en faire avec. Le temps pressait parce que le temps devenait mauvais. Je ne pouvais m'éterniser plus longtemps ici. Je devais rentrer à l'hôtel pour continuer le rapport sur la prostituée, avancer sur cette histoire qui me prenait la tête de jour en jour. De toute manière, même si ce n'était pas pour Liang, j'aurais fait quelques recherches sur le Diamant de Corée. J'aimais savoir avec qui j'allais m'entreprendre sous plusieurs jours. Méfiant, il me fallait toujours avoir un coup d'avance sur les autres pour ne pas être poignardé dans le dos.

Cette affaire sur l'un de nos gardiens m'inquiétait encore plus. Comment peuvent-ils s'en prendre à un des soldats de cette ville ? Dans l'histoire, tout était mystérieux. Certain, il ne s'agissait pas d'une fugue, impossible. Peut-être était-ce un enlèvement, ou même un meurtre. Il y avait peut-être une ou plusieurs personnes dans l'affaire. Il fallait creuser, chercher des indices et s'occuper de cette histoire le plus rapidement possible. Il était en aucun cas question d'ébruiter cette affaire pour le bien de notre secteur. Dans peu de temps, nous serons possiblement les dragons rouges convoqués par le dirigeant de l'armée pour mettre tout ce bordel au clair. Il nous mettra très certainement la pression pour résoudre cette disparition en première, sinon son rang en prendrait un grand coup.

Liang semblait tout aussi troublé que moi pour toutes ses mauvaises nouvelles qui tombaient à flot sur la ville ces derniers temps. Face à tous ces problèmes, nous savions que nos moments de repos seraient dorénavant presque inexistants -déjà qu'ils l'étaient peux- et que l'ambiance serait plus tendue que d'habitude. Mais face à ces péripéties, nous devions garder la tête froide et haute pour aller de l'avant. Il était important de continuer à garder nos responsabilités, nos équipes soudées et la sécurité au Lotus Rouge et à Xian. « Non pas pour le moment. Mais il sera sûrement urgent de faire dans peu de temps une réunion avec tous les gardiens pour parler de tout ça.  » Il allait nous falloir le plus d'aide possible et mettre à jour nos soldats pour qu'ils enquêtent aussi de leur côté. « Je dois te laisser mon ami. Tenons-nous au courant par rapport à cette réunion si tu le veux bien.  » Je posais une main sur son épaule droite en guise de salut. « Fais attention à toi.  » Je le fixais un instant dans les yeux, sincère. Puis, je disparaissais dans le paysage pour rejoindre l'intérieur de l'hôtel.



TENUE




Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



 
Aux âmes volées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: