L'année 1976 fut désastreuse pour Xian. La guerre défigura ses nombreuses bâtisses, la transformant en de vulgaires ruines. Fort heureusement, on entreprit de la reconstruire tout en conservant cet aspect traditionnel. Ainsi, s'apparente-t-elle au jardin Yuyuan, à Shanghai : de belles plantes odorantes s'épanouissent en fabuleux bouquets et ses illuminations soulignent une architecture grandiose. Mais il est une merveilleuse fleur se déployant en son sein. D'un rouge insolent, ses luminescences chatoyantes caressent une étendue d'eau. Le son des tambours et l'odeur du bois confèrent une aura à la fois chaleureuse et fastueuse... on l'appelle le "Lotus rouge". Ce somptueux édifice appartenait autrefois à la royauté en tant que palais. Néanmoins, il fut reconverti en hôtel il y a de cela dix ans par le nouveau président Yao Ping. En effet, ce dernier était désireux d'attirer une clientèle de tout horizon. Depuis lors, le Lotus rouge concentre diverses activités commerciales et politiques, favorisant par là même le tourisme. (poursuivre la lecture)

Liu Huo Wei
avatar

Célébrité : Im Jae Bum
Messages : 25
Date d'inscription : 23/04/2017
Buffle
Age : 19
Argent : 136
Rumeurs : Aucune pour le moment
Emploi et rang : Bosse dans l'unité de renseignement de la mafia

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

QILING

Les mains enfouies dans ses poches, Huo Wei sort d'une voiture presque luxueuse. Dans le quartier Est de la ville, cela attire les regards curieux. Beaucoup ne s'en formalisent pas cependant, habitués à voir des gens en tout genre dans les rues. De riches hommes d'affaire qui déposent leur maîtresse entre autre. Bien évidemment ce n'était pas le cas de Huo, qui quittait simplement l'un des membres de son équipe. Un de ceux qui ont les moyens de se payer une belle voiture. Ce n'est pas encore son cas, mais le jeune homme est patient, il sait qu'un jour il pourra s'offrir tout ce dont il aura envie.
Mais pour l'instant il devait se contenter du supermarché de la ville. Un soupire s'échappe de ses lèvres alors qu'il marche nonchalamment en sa direction, attrapant le téléphone portable qui se trouvait dans sa poche. Sa mère lui avait demandé de faire quelques courses avant de rentrer, parce qu'elle était fatiguée de sa journée de travail. L'adolescent n'aime personne... Quasiment personne. Il admire beaucoup Li Wei et Xiu Wen, mais cela s'arrête là. Il obéit à leurs ordres car ce sont ses supérieurs, mais s'ils venaient à lui demander un service en dehors de la mafia, Huo se contenterai de les ignorer. Mais sa mère... C'est une autre histoire. Il n'a jamais eu qu'elle puisque son père était toujours absent. Elle a toujours tout fait pour lui et il lui en était  reconnaissant. Certains parlerons d'un complexe d’œdipe. Lui sait pertinemment que ce n'est pas le cas. Il n'est pas amoureux de sa m_re, mais elle est la seule personne importante au monde à ses yeux.

Alors il avance, un peu blasé, dans les petites rues du quartier. Lorsque le petit supermarché est en vue, il n'est pas le seul. En face de lui, à quelques mètres seulement se tient une jeune femme. Une jeune femme qu'il reconnaît trop vite d'ailleurs. Huo Wei fronce les sourcils. Il n'a pas envie de lui parler maintenant. Et la connaissant, elle ne va pas le laisser tranquille de si tôt si elle se met à lui parler. Alors il fait immédiatement demi tour en espérant qu'elle ne l'ai pas vu, et repars en sens inverse. Des supermarchés, il y en a d'autres.
Lai Bao Zhai
avatar

Célébrité : Park Hye Min aka Pony
Messages : 35
Date d'inscription : 25/04/2017
Chien
Age : 22
Argent : 130
Rumeurs : Aucune rumeur pour le moment
Emploi et rang : Belle Dame (Jeune Pousse)

更多信息
Réputation:
10/100  (10/100)

JEUNE POUSSE

Un doux sourire sur le bout des lèvres, tu marchais tranquillement, un pas devant l'autre dans les rues du quartier est de la ville. Tu avais eu le droit de sortir de l'hôtel après avoir payé un droit de sorti afin de pouvoir faire tous les achats dont tu avais besoin. Depuis que tu travaillais au Lotus Rouge, tu ne sortais que très peu, peut-être une fois toutes les deux semaines pour faire des achats personnels comme du maquillage, de nouveaux vêtements, de nouvelles chaussures... Parfois même tu te faisais une nouvelle couleur de cheveux et une petite coupe en prime. Mais aujourd'hui le passage au coiffeur n'était pas prévu, tu n'avais pas encore envie de dire au revoir à cette belle chevelure brune. Tu allais attendre un peu avant de passer à nouveau ce cap des cheveux colorés. Avant de commencer tes différents achats pour certains plus ou moins important, tu décidas d'aller faire un tour au petit supermarché du coin pour aller acheter des dates chinoises rouges, ton petit pêché mignon. Si tu n'étais pas une fan de tout ce qui était sucrerie ou gâteaux trop sucrés, les fruits étaient néanmoins quelque chose que tu appréciais particulièrement. Notamment les dates rouges chinoises qui avait comme vertu d'avoir une bonne santé, mais également de rendre plus beau. Peut-être était-ce grâce à elle que tu t'étais embellie au fur et à mesure des années.

Approchant doucement du supermarché, tu t'arrêtas alors que quelqu'un semblait avoir fait tomber quelque chose. Tu te baissas rapidement pour ramasser ce qui semblait être un bracelet et tu te retournas pour appeler cette jeune demoiselle. « Mademoiselle... » Portant doucement ta main sur son bras pour l'arrêter, tu lui rendis son bracelet, d'un sourire elle te remercia d'une multitude de merci et repris son chemin. Heureuse, tu avais fait ta bonne action de la journée... Ou peut-être pas tout à fait. Lentement tes yeux glissèrent accompagnant le mouvement de ton corps près à reprendre ton chemin également, mais se stoppa tout d'un coup quand tes prunelles se posèrent sur cette silhouette qui ne t'était pas inconnu, même de dos. Presque instinctivement, tu avanças vers lui pressant le pas et oubliant momentanément ce que tu voulais faire. « Hey ! » dis-tu assez fort pour qu'il t'entende alors que tu arrivas enfin à attraper la manche de celui-ci pour l'arrêter. Gardant ce sourire joyeux sur les lèvres, tu passas doucement devant lui pour confirmer son identité. « C'est bien toi. Même de dos je suis capable de te reconnaître. » Une mauvaise chose pour lui, bizarrement tu te doutais qu'il t'avait vu et avait cherché à te fuir. Pour lui, tu étais sûrement ce genre de bonne samaritaine chiante prête a aidé toutes les âmes déchus en pensant dur comme fer qu'il existe encore une part angélique en eux. Ce qui n'était pas tout à fait faux, ni tout à fait vrai. « Et non ta technique de filer en douce sans que je ne te reconnaisse n'a pas fonctionné jeune homme. » Un jeune homme bien plus grand que toi en taille, mais bien plus jeune en âge.
 
There's no good in me. (ft Bao Zhai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Une femme forte au prétoire : The Good Wife
» Good news! Farsi, czech and other languages
» [Echotrooper] Return Good for Evil
» servo arced de hobby city ? good or bad
» Peterson in The Good, The Bad and The Ugly
Page 1 sur 1
Sauter vers: